AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


n'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur Bazzart & PRD
GROUPES
Merci de privilégier les Esprits (en priorité), Humains et Démons,
ainsi que sorciers voudouns lors de votre inscription! ♥

Partagez | .
 

 Before the Storm ! [ Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Don't put the blame on me
avatar
Aaron S. Mulligan
Don't put the blame on me
Messages : 1098 Points : 2851 Date d'inscription : 30/10/2016 Age : 31 Localisation : NOLA
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Million Eyes
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 5 Mar - 21:30.
Before the Storm !
Ft. Roxane & Aaron

 


Le cadavre ailé, les hommes tombant à cause du souffre..le débarquement des sauterelles. Tout ces signes faisait dire au medium que quelque chose ne tournait pas rond. Remarque l'ouverture de la bouche des enfers n'aidait pas non plus à la normalité de la chose. Mais tout depuis quelques semaines tout semblait s'accélérer. Certains membres de l'Audito commençaient à être sur les nerfs et la pseudo réunion de crise -organisée à l'arrache et avec peu de membres - était un peu tendue. Fait compréhensible mais Aaron restait persuadé que ce n'était pas en se bouffant le nez mutuellement que les choses allaient s'arranger. Ils devaient montrer un front uni, s'ils voulaient avoir une chance de s'en sortir face à tous les bestioles surnaturelles.

Las du bavardage inefficace, Aaron prit la poudre d'escampette, prétextant un rendez vous important. En vrai, le Mulligan en avait juste marre. En plus, il n'avait pas appris grand chose. Une perte de temps en somme. Le medium décida d'aller  la pêche aux infos via une source qu'il n'avait pas vu depuis quelques temps.  Aaron prit la direction du quartier est.

Les mains dans les poches de son jean usé, Aaron marchait dans le quartier des survivants. Prenant soin d’observer la rue et ses campements divers, ce quartier était le lieu des arnaques en tout genre. Le marché noir fleurissait. On pouvait trouver de tout ou presque. Au passage, il s'arrêta pour acheter une bouteille de vodka au marché noir ainsi qu'un paquet de pistaches. Le medium allait rendre visite à une diseuse de bonne aventure. D'après ses sources elle exerçait et habitait ici depuis l'ouverture de la bouche. S’arrêtant devant le baraquement dont le visuel ne faisait pas rêver, Aaron constata que Miss Laveaux était en consultation. Le medium s'appuya contre le mur en attendant qu'elle soit libre.  Il se demandait quel accueil allait lui réserver Roxanne. Cela faisait des mois qu'ils ne s'étaient pas vus et la dernière fois, il avait du s’éclipser de bon matin, partant comme un voleur pour une urgence surnaturelle. Les aléas d'un exorciste.

Les minutes passèrent et le client finit par sortir, il semblait assez remonté. Sans quitte l'appui du mur, Aaron se tourna vers l'embrasure de la porte, souriant à Roxanne.

«  Hey Sweety  ! Comment va ma diseuse de bonne aventure préférée ? »


made by black arrow



Get ready... to fight  
sign by Wiise.
     
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Come out and play
avatar
Roxane E. Laveaux
❝ Come out and play ❞
Messages : 51 Points : 1505 Date d'inscription : 16/12/2016
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Come out and play
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 12 Mar - 16:34.
- Pensez à une inquiétude présente dans votre vie ou une question à laquelle vous aimeriez que je réponde.

Elle lui tend les cartes du bout de ses doigts graciles avant d’observer son client couper les tarots d’un geste sec et saccadé. « Il est à cran. » Pensa-t-elle aussitôt. Qui ne le serait pas dans de telles circonstances ? Patiemment, la médium inclina doucement la tête par-dessus son épaule droite d’une mine pensive. Les chuchotements commencent à s’élever dans son esprit, on lui murmure des choses encore inaudible mais cela suffit pour lui arracher un faible sourire. Ils ne la quittent pas. Elle sait qu’elle peut compter sur eux et sur ce qu’Ils savent. Le reste n’est qu’une question d’observation.

Cependant, les annonces se font lugubres. Les réponses nébuleuses. Cet homme n’a plus rien et n’aura sans doute rien dans un futur rapproché. Il cherche une fortune dans une ville en ruines et non prospère. Il fallait s’y attendre et pourtant, au fil de la séance il souffle de plus en plus comme un bœuf malgré la voix paisible de la diseuse de bonnes aventures. Promettant qu’il suffit d’un peu de patience pour parvenir à ses fins mais cela est insuffisant. Il tape sur la table de son poing massif, elle sursaute et les voix s’estompent. Roxane n’a plus besoin d’Elles de toute façon… Il est temps pour son nouveau client de partir. La femme reste impassible devant la colère de l’homme et se contente de le regarder se lever tout en jetant un malheureux billet froissé sur la table qui les sépare. Heureusement, ce genre de personnage est rarement observé lors de ses séances mais lorsqu’elle rencontre un tel ouragan, elle avait appris avec le temps de passer outre et de le laisser filer sans essayer de le raisonner. Après tout, c’était inutile de faire entendre raison à une personne aussi impulsive.

Tout de même, elle se leva et fit mine de lui indiquer la sortie mais l’homme fut plus rapide. À peine s’était levée de sa chaise qu’il avait déjà atteint la porte avec ses grandes enjambés furibondes. C’est à mi-chemin qu’elle lâcha un soupir et sursauta à nouveau en voyant ce visage tout à coup beaucoup plus familier et amicale dans l’embrasure.

- Aaron!

Une exclamation aussi spontanée que joyeuse. Elle fit aussitôt un geste de la main pour l’inviter à entrer et s’avança vers lui pour le prendre chaleureusement dans ses bras.

- Comment tu m’as trouvé ? Comment tu vas ? Comment ça se passe pour toi ?

Autant de questions fusèrent de ses lèvres aux formes pleines tandis qu’elle encadra le visage d’Aaron de ses mains. Elle avait déjà oublié son client colérique et invitait son nouvel invité à s’asseoir face à la petite table ronde où l’autre homme avait précédemment prit place avant de disparaître derrière le rideau de perles colorées. Cela était bien cliché comme décor mais c’était aussi un bon moyen pour sa nouvelle clientèle de trouver des repères et de ne pas se sentir déstabilisé par quelque chose de totalement inconnu. Ce rideau séparant la pièce de ses consultations et le reste de son appartement leur était familier.

- Tu veux quelque chose ? Un café ? Un thé ? Une boisson fraiche ? Je crois qu’il me reste une bière dans le frigo…


Sa voix s’élevait dans la cuisine de l’autre côté de l’étroite porte d’arche.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Don't put the blame on me
avatar
Aaron S. Mulligan
Don't put the blame on me
Messages : 1098 Points : 2851 Date d'inscription : 30/10/2016 Age : 31 Localisation : NOLA
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Million Eyes
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 17 Avr - 21:20.
Before the Storm !
Ft. Roxane & Aaron

 


Pouvoir observer un visage qui s'éclairait à votre vue était assez gratifiant et agréable à constater. Le visage du medium se fit plus souriant répondant à la joie de Roxane. Lui aussi était content de la revoir. Il parcourut rapidement les quelques marches qui menaient à l'entrée de l'appart, répondant à l'invitation de la demoiselle.  Se laissant  prendre dans les bras de la brune, Aaron en profita aussi pour la serrer contre elle. Inutile de résister quand un magnifique corps de femme se colle à vous. Il respira son odeur, qu'il aimait bien. Souriant face à toutes ces questions, ses mains se firent légèrement baladeuse, notamment sur la chute de reins de la donzelle, avant de daigner donner des réponses.

«  Le talent Sweety, le talent ! » lui répondit il tout en déposant un smack sur le coin des lèvres de Roxane, avant de s'éloigner.  Il savait retrouver les gens, puis il n'avait pas vraiment perdu de vue Roxane, même après ses semaines sans se côtoyer.  Se posant sur une des rares chaises présentes, le medium observa le salon d'un œil mi amusé et intrigué.  

« Ça va plutôt pas mal et toi ? Tes affaires marchent bien ? »

Aaron ne dirait pas non à un truc à boire, en entendant les  propositions, il se souvint qu'il avait des emplettes avant de se pointer ici.
« Oh attends, j'avais prévu le coup ! » Il se leva d'un bond, pour récupérer le sachet qu'il avait oublié contre le mur. Une chance que personne n'ait trouvé ce butin. Il revint dans la pièce en claquant la porte «  Tel un vrai gentleman, je ne suis pas venu les mains vides. J'ai de la vodka et des pistaches ! Alors heureuse ? »

Il déposa les présents sur la table de la voyante. Bon il aurait pu penser aux fleurs, sauf que non parce que pour Aaron les fleurs ça servaient à rien. Puisqu'on peut même pas les bouffer et en temps de crise, il faut penser au trucs utiles.  Le medium réinstalla ses fesses sur une chaise.

«  La vie au camp se passe bien ? Les sauterelles t'emmerdent pas trop ? »


made by black arrow



HRP: Pardon pour ce temps de réponse  :beuh:



Get ready... to fight  
sign by Wiise.
     
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Come out and play
avatar
Roxane E. Laveaux
❝ Come out and play ❞
Messages : 51 Points : 1505 Date d'inscription : 16/12/2016
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Come out and play
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 16 Juin - 2:33.
Elle pouvait ignorer les mains baladeuses et se laisser embrasser sans trouver d’indécence dans les gestes d’Aaron. Cela était devenu coutume et ce n’était pas pour lui déplaire. Il lui arrivait même à l’occasion de répondre à ces petites attentions en frôlant une fesse au passage ou d’effleurer les lèvres du médium simplement pour le plaisir du jeu et surtout parce qu’il n’y avait pas de prise de tête dans cette relation.  Ce qui lui faisait changement de son histoire avec Roman qui était une suite consécutive de disputes pour un oui ou un non. Roxane se sentait toujours sereine et confiante avec Aaron. Elle en appréciait la compagnie lorsqu’il venait la voir et cela lui suffisait.

- L’horreur !

La réponse fut aussi spontanée qu’exaspérée. Ce qui était le plus rentable dans sa profession, c’était les touristes en quête de mystère mêlé à un peu d’exotisme que pouvait inspirer les cartomanciennes et autres spiritualistes de la Nouvelle-Orléans. Ce n’était pas la période la plus rentable, disons-le. Mais elle gardait la tête haute et loin d’être le genre de femme à se complaire dans son malheur en étant écouté par une oreille compatissante, elle résuma la situation de cette simple réplique sans s’étendre sur le sujet. Préférant conserver un échange positif dans ces retrouvailles inattendu.

Elle avait déjà franchi le seuil de la cuisine séparant son « cabinet » d’une simple porte d’arche décoré d’un rideau de perles lorsqu’il fit remarqué qu’il avait « prévu le coup ». Le sourire de Roxane ne se fit que plus lumineux tandis qu’elle venait voir ce qu’il avait apporté, deux verres à la main.

- Cela ne t’embête pas ? Je n’ai pas les verres approprié mais ça peut faire l’affaire…

Elle les déposa sur la table et reprit place sur sa chaise, tendant déjà la main en direction des pistaches tandis qu’elle laissait le soin à Aaron de les servir de la vodka.

- Je suis comblée. Elle lui offrit une œillade complice alors qu’elle lui souffla ces quelques mots d’une voix veloutée.

Avant que la première pistache ne franchisse ses lèvres, il lui demanda comment c’était la vie ici. Ce à quoi elle répondit : « Quelles sauterelles ? »

Pur sarcasmes. Elle fit une pause, mastiqua et ajouta, cette fois avec un peu plus de sérieux :

- Ça fait aller.

Elle haussa les épaules tout en ayant un air nonchalant mais pendant une fraction de seconde, l’ombre de l’inquiétude était passé sur ses traits. Quelque chose la travaillait, la préoccupait alors qu’elle ne voulait pas le laisser paraître. Elle chassa aussitôt les mauvaises pensées en retrouvant son sourire enjoué et vint cueillir une des mains du jeune homme entre les siennes, déposa un rapide baiser sur ses phalanges et tout en la conservant dans ses paumes, elle y porta son menton pour mieux plonger ses prunelles dans ceux d’Aaron.

- Et toi ? Tu es venu ici pour apprécier simplement ma compagnie ou as-tu besoins de quelque chose ?

Elle eut un nouveau sourire, plus espiègle encore et ajouta : « Ou peut-être bien les deux, te connaissant. » Un rire discret accompagna cette simple petite boutade.


Dernière édition par Roxane E. Laveaux le Dim 30 Juil - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Don't put the blame on me
avatar
Aaron S. Mulligan
Don't put the blame on me
Messages : 1098 Points : 2851 Date d'inscription : 30/10/2016 Age : 31 Localisation : NOLA
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Million Eyes
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 11 Juil - 22:35.
Before the Storm !
Ft. Roxane & Aaron

 


Le medium profitait de la présence féminine et rafraichissante de sa consœur. C’était toujours des visites agréables avec Roxanne. Une pause dans un monde de brutes et de conneries surnaturelles, l’idéal dont il avait besoin en ce moment. Les affaires ne semblaient pas au plus haut niveau, vu la réaction de la donzelle. Les camps ne devaient pas aidés pour attirer les touristes. Mais avec l’afflux du surnaturel, les clients potentiels pouvaient être intéressés par ces talents.

«  T’inquiètes, un verre reste un verre, qu'importe sa taille. »

Aaron n’était pas du genre à s’encombrer de détails. Il aurait même pu proposer de boire à la bouteille, s’il n’y avait pas eu de verres. Ce n’était pas très délicat, et ça faisait un peu ivrogne sur les bords, donc il s’abstient de tout commentaire et préféra servir la délicate boisson russe bas de gamme. Par ces temps-ci, on ne pouvait pas s’attendre à trouver des produits de luxe, sauf si on accepte de payer une fortune pour certains produits. Le médium n’était pas radin, mais il préférait dépenser pour des choses moins futiles. Il servit les verres d’une dose tout à faire correcte, quoiqu’un peu au-dessus de la norme.
Aaron eut un sourire taquin quand Roxanne disait être comblée. C’était un bon début pour des retrouvailles. Il piocha lui aussi dans les pistaches, les décortiqua avant de s’amuser à les gober. Il perçut l’inquiétude de la jeune femme, bien que bref. Ses mirettes ne la quittèrent pas des yeux. Il ne voulait pas la forcer à parler ou à s’épancher si elle ne le désirait pas. Mais il souhaitait qu’elle sache qu’il était présent si besoin. Pouvoir compter sur des amis ou des connaissances fiables étaient important pendant cette période trouble.

Sa main fut prise entre les siennes. Il laissa faire, curieux de savoir ce que la demoiselle avait en tête. Subitement il se rendit compte à quel point son contact lui avait manqué. Il laissa sa main sur la joue de Roxanne, plongeant dans ses prunelles, un regard intense et déterminé. Son buste se rapprocha, diminuant délibérément la distance entre les deux mediums. Un sourire vint parer ses lippes, tout proche d’elle.

«  Les deux, Sweety. Tu sais que j’aime allier l’utile à l’agréable. »

Un clin d’œil, un sourire charmeur et le Mulligan se rapprocha, jusqu’à remettre d’une de ses mèches derrière l’oreille.  Il déposa un baiser aux coins des lèvres, puis l’embrassa avant de s’éloigner et s’adosser à la chaise.  
«  Tu me ferais presque oublier le but de ma visite… »
Ses mirettes regardèrent sans équivoque la demoiselle de bas en haut, s’arrêtant sur sa poitrine ; pour se plonger à nouveau dans celle de Roxanne. Honnêtement, il suffisait de peu pour le déconcentrer. Mais il tenait bon le medium, pour l'instant.

«  As-tu des infos sur les derniers évènements ? Bruit de camps ou d'esprits ? Une quelconque info fiable me satisferait. »


made by black arrow



Get ready... to fight  
sign by Wiise.
     
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Come out and play
avatar
Roxane E. Laveaux
❝ Come out and play ❞
Messages : 51 Points : 1505 Date d'inscription : 16/12/2016
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Come out and play
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 30 Juil - 22:40.
Roxane commençait à réaliser qu’elle n’avait besoin de rien d’autre en cet instant que la compagnie d’un ami. Elle pourrait se confier, lui partager ses inquiétudes et demander conseil à Aaron mais la médium était une femme qui s’épanchait peu sur ses problèmes. D’autant plus qu’elle n’était pas certaine qu’à ce sujet, l’homme soit la personne appropriée pour ses soucis familiaux. Ils n’avaient pas vraiment eu ce genre de conversation par le passé. Ils n’étaient pas vraiment allés sur ce terrain. C’était plutôt le genre de relation donnant-donnant et qui demandait peu d’engagement émotionnel. Bien qu’il fût évident qu’ils tenaient l’un à l’autre et s’appréciaient bien plus que le pouvait suggérer une relation d’affaire qui était entendu au début, ils n’affichaient pas l’un comme l’autre d’attachement plus intime. Si cela était le cas, Roxane ne le montrait pas et de ce qu’elle pouvait se souvenir, Aaron non plus. La présence de son confrère lui suffisait pour l’instant pour se sentir mieux et alléger son humeur. Jouant déjà avec lui et se montra tout aussi taquine qu’espiègle. Elle n’était pas ainsi avec tout le monde, c’était une attitude qu’elle semblait réserver plus spécialement au détective.

Alors elle ne s’empêcha pas de laisser un sourire malicieux s’esquisser sur ses lèvres lorsqu’il avoua venir la voir autant pour le travail que pour profiter de sa compagnie. Elle ne pouvait que le reconnaitre derrière son attitude charmeuse et se laissa prendre au jeu.

- Oh je le sais bien. C’est pour cela que tu ne peux pas te passer de moi.

Elle lâcha un rire léger tandis qu’elle leva le verre que lui avait servi Aaron à son intention et le porta à ses lèvres. Plus d’une fois, Roxane avait éclairé la lanterne du médium. Au départ, il ne venait la voir que par curiosité avant de voir en elle un outil utile pour ses enquêtes ainsi qu’une amie attentive. Lorsqu’elle redéposa le verre, l’homme se pencha vers elle et pendant ces quelques secondes, Roxane ne put s’empêcher de retenir sa respiration tout en le laissant replacer une mèche derrière son oreille. Puis, il la fit sourire lorsqu’il vint déposer un baiser au coin de ses lèvres avant de se reculer et la regarder d’un œil lascif. Elle reprit son souffle et eut un nouveau rire à son commentaire.

- Tu joues avec le feu, ce n’est pas ma faute.

Elle se cala un peu plus contre sa chaise, posa le coude sur le dossier de sa chaise et mettant ainsi ses courbes un peu plus en évidence. Elle afficha un sourire et un regard sournois avant de laisser une ombre assombrir un peu plus ses prunelles. Signe qu’elle avait en effet été témoin de certaines choses.

- Il y a eu beaucoup de morts dans les parages. Et pas par des causes naturelles. Il y a un meurtrier ou une meurtrière dans le coin. Elle soupira et eu un sourire plus amer cette fois. Enfin, il y a ces derniers temps plus qu’un coupable de ce genre mais je dois te dire que j’ai rarement vu pareille cruauté.

Ce fut son tour de se pencher vers Aaron, plus sérieuse cette fois tandis qu’elle posait les coudes sur la table et joignait ses mains devant elle.

- Ce qui est embêtant, c’est que je crains que tu ne trouves pas de corps dans ce genre d’affaire…
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Don't put the blame on me
avatar
Aaron S. Mulligan
Don't put the blame on me
Messages : 1098 Points : 2851 Date d'inscription : 30/10/2016 Age : 31 Localisation : NOLA
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Million Eyes
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 11 Aoû - 21:29.
Before the Storm !
Ft. Roxane & Aaron

 




Aaron avait toujours apprécié les amitiés améliorés, surtout si en plus il pouvait chopper des informations surnaturelles. Puis entre medium il fallait savoir s’épauler et s’associer d’une manière ou d’une autre. Il n’était pas aussi proche avec tous les médiums de sa connaissance. Roxane était à part, juste une relation qu’il lui fallait. Rien de sérieux, d’engageant, juste du bon temps et de la connaissance. Il n’allait pas s’en plaindre.

La seule chose qu’il pouvait trouver dommage, c’est qu’elle n’appartenait pas à l’Audito. Pourtant elle aurait fait un bon élément et un bel atout. Mais il comprenait qu’elle fut réticente à intégrer l’organisation. C’était son choix.  

«  Parce que sinon tu me ferais payer tes services ? » demandait-il amusé. Il ne l’avait plus payé depuis un moment, parce qu’il amenait toujours autre chose en plus de son auguste personne. Le medium faillit se laisser distraire par la plastique de Roxane qui était loin de le laisser indifférent.

«  Toujours, surtout quand le jeu en vaut la chandelle ! »

Ce n’était pas son genre de jouer les innocents dans ce domaine. Pourquoi nier des choses évidentes, Aaron s’était souvent posé la question.  Mais il reprit son sérieux, quand il vit l’expression féminine un peu plus grave. Dans un premier temps, il se contenta de hocher la tête en l’écoutant. Analysant et recoupant en même temps, les infos qu’ils avaient et celle qu’elle lui donnait. Le détective ne pensait plus du tout à la bagatelle à ce moment.

« Tu penses que ça peut être un duo ? J’ai eu vent de plusieurs attaques simultanées et qui laisserait croire qu’il y a au moins deux personnes impliqués. D'ou la thèse du duo,  mais c’est juste mon intuition. »

Son sixième sens ne le trompait que rarement, mais sur le coup, il aimerait bien savoir s’il ne faisait pas fausse route ou si elle avait une piste pour coincer ces enfoirés. Il regardait Roxane, en buvant une autre gorgée de vodka.

« C’est vrai. Il n’y a jamais de corps ou rarement entier. Souvent, on retrouve une belle quantité de sang et des bouts de corps, mais jamais une dépouille entière. Tu sais ce qu’ils en font ? Les corps ont-ils une utilité quelconque ? Un nécro pourrait être derrière ça ? ou des cannibales ?»

Il y avait tellement de choses étranges, que des types en bouffant d'autres ne le choquerait pas plus que ça.  Aaron  finit son verre avant de remplir les deux. Puis il piocha une poignée de pistache. Entre deux fruits, il sourit à Roxane et passa une main derrière son dos pour une caresse délicate et réconfortante.

«  Sur ce coup, j’pense que j’vais avoir besoin de ton aide et de tes indics Sweety.»
 


made by black arrow



Get ready... to fight  
sign by Wiise.
     
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Before the Storm ! [ Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Roxane.
» ROXANE X TECKEL FEMELLE 8 MOIS (CSCA BEZIERS 34 HERAULT)
» Roxane (personnage abandonné)
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» James Storm Vs Brock Lesnar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: New Orleans :: East Quarter :: Camps-