AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


House of Hell est en HIATUS
Merci pour cette chouette année. :coeeur:

Partagez | .
 

 Karel Nessman ♦ The dreams in which I'm dying are the best I've ever had

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 20 Juil - 22:10.
Karel Nessman
Avatar: Arthur Vlasov


avatarpv

Carte d'identité

Nom Démoniaque: Le temps n'est pas encore venu pour ui de le savoir. Mais bientôt peut être.
Statut: Futur demi démon car ce dernier n'est pas encore mort. Dans ce cas nous pourrions dire qu'il est un médium et rien de plus.
Âge: 21 ans, pas que cela ait une grande importance en réalité car l'alcool, tout ça, il consommait déjà avant.
Métier: Escort, Prostitué, Informateur, Tueur à gage (quasiment serial killer au point où il en est mais... parfois il se fait payer pour des cibles précises.), dépouilleur (De cadavres qu'il a généralement lui même généré.) et parfois Médium.
Lieu de naissance: Dans un hôpital de la Nouvelle Orléans. Lequel exactement ? Il ne sait pas, cela ne l'a jamais intéressé. Il devine juste que cela devait être celui proche de la maison de sa mère à l'époque mais au final... qu'est-ce qu'il en sait ? Dans tous les cas il est originaire de cette ville, de ce puits de crasse.
Don: Il a la capacité de toucher les esprits. Inutile donc de jouer les intangibles avec lui, cela ne marchera pas, à moins de se rendre invisible. C'est un don que Karel apprécie particulièrement et qu'il utilise sans trop de difficulté. En effet, il n'a qu'à le vouloir, le vouloir et d'un seul coup... c'est comme ci le fantôme était aussi tangible que n'importe qu'elle humain pour lui. Il peut donc le toucher, l'attraper, lui faire mal ou le faire gémir et cela peut bien durer plusieurs heures selon le type de contact effectué. En clair, tant qu'il est en forme il n'a pas de soucis à exploiter cette particularité de toucher. Il ne sait pas si c'est aussi puissant chez les autres médiums possédant le même don, peut être que c'est sa part démon qui sommeil en lui qui le boost ? En tout cas, grâce à la nature de ce pouvoir et à sa durée d'utilisation il a pu en faire un business ! Même si généralement, après une séance bien... intime ! Il est lessivé le pauvre petit.
Particularités: Pas la moindre ! Du moins... rien de physique, rien de notable non plus vis à vis de sa psychologie. Car les marques de son mauvais traitement se sont estompées avec le temps à son grand malheur, lui qui voulait les garder comme preuve. Quand à ses pulsions meurtrières entre deux phases de je m'en foutisme... est-ce vraiment quelque chose de particulier ? Pas vraiment. Au final, tant qu'il est humain, tant qu'il est vivant, il est quelqu'un de lambda dont la seule particularité est d'avoir hérité d'un joli minois et d'un esprit vif. Ou si, il y a bien quelque chose... la musique est un déclencheur chez lui, à vous de découvrir de quoi !
Avis sur le surnaturel: Oh le surnaturel il aurait bien des choses à en dire... des choses bonnes comme de très mauvaises. Commençons par le mauvais par exemple, qu'est-ce que cela apporte de mauvais ? Certains diraient sans doute fantômes et esprits mais non, ce sont les vivants qui sont la plaie qui rendent l'existence de ce monde terrible. Car lui, fils d'une vierge terriblement chrétienne et d'un démon de la pire espèce, bénéficiant de ce fais de pouvoir médiuminiques, pensez vous qu'il a été aimé ? Non, très loin de là ! Traité comme une abomination par sa propre mère qui lui crachait dessus toutes les horreurs qu'elle pouvait afin de rejeter la faute qu'elle avait elle même commise, elle a fait de sa vie un véritable cauchemar. Mais les autres en soit ? Après tout tous les êtres humains ne se ressemblent pas normalement et pourtant... il a été rejeté par sa famille, paria qui les terrifiait par ce qu'il disait voir. La compassion que l'on peut avoir pour un enfant maltraité par sa mère malade disparaît vite quand on pense le gosse bon à être interné. Ce sont toutes ces petites choses, ces « bons côté » du surnaturel qui l'on poussé à fuir, fuir le plus loin qu'il pouvait car dans ce monde où on a peur des fantômes et des démons le vrai danger sont les humains eux même qui, à défaut de comprendre, ravage tout.

Mais oui, le surnaturel a réellement des côtés bénéfiques, des choses qui font qu'il ne haït pas ce qu'il est mais bien les autres. Car dans son malheur, dans le tourment de vie qu'il a eut avec cette certitude qu'un jour il deviendrait cette chose qu'il voit parfois dans le miroir, il a pu tirer son épingle du jeu. Comment ? En survivant, survivant grâce à ses dons, grâce à ces fantômes dont tout le monde à peur et qui ont été au final ses plus grand alliés. Mais surtout il se sait libre libre de la mort, car si il ne compte pas abandonner son enveloppe charnelle maintenant il sait qu'il renaîtra sous une forme infiniment plus belle et destructrice, une forme qui lui permettra de faire payer à tous ces ignorants.

Alors oui le surnaturel... disons que le surnaturel fut le déclencheur de sa chute mais pas seulement ! Ce fut ce qui lui ouvrit les yeux sur la réalité de ce monde et sur... son propre potentiel. Donc malgré les mauvais côtés son avis sur le surnaturel est qu'il s'agit là de la plus belle chose qu'on aurait pu lui offrir. Car dans ce monde il n'est plus question de morale ou de loi et ses désires de vengeance et de souffrance deviennent ici rien de plus que l'expression d'une certaine forme d'art dont la beauté il espère plaira à ses pairs. Quelque chose qu'il peut administrer dès maintenant, avant même d'embrasser sa part démoniaque.
Membre du: Daemonis Arcana. Il a été recueillit par ces derniers alors qu'il traînait dans la fange. Au final il a remplacé un mal par un autre, il n'est pas dupe et il sait que les démon ne le voient pas plus que comme de la vermine. Mais au moins à présent il peut disposer d'un minimum de confort en échange de service divers qui, de toute manière, le contente grandement. Il est, notamment, un informateur de qualité au sein des enjôleur, pouvant tirer de nombreux secrets autant chez les mortels et surtout chez les fantômes.



Caractère
Karel il est le produit de la société, c'est à dire quelque chose de ni beau ni juste. Karel il est la pourriture, la vérité derrière les sourires, les belles notions et bons sentiments. Il est aussi la colère et la vengeance et le plaisir sadique d'infliger aux autres la douleur qu'il ressent afin de changer ce qui a longtemps été son cauchemar en quelque chose de fascinant. En clair Karel n'est pas quelqu'un avec qui il est bon traîner. Car justement, traîné dans la crasse il l'a été, évoluant dans cette idée et devenant la pire des petites raclures. Arnaqueur, menteur, manipulateur, il n'y a pas un mot qui de sa bouche soit digne de confiance. À part les insultes peut être ? Les reproches, les moqueries... tout ce qui n'est pas enrobé de miel est sa vraie personnalité. Mais si il n'était que cela encore, une petite frappe roublarde, tout irait bien. Le problème c'est que Karel n'est pas qu'un sale gosse, oh non ! Il a tellement été cogné et rejeté qu'il a fini détraqué. Ou peut être juste réaliste ? Dans tous les cas il a comprit que ce monde... ce monde n'était qu'une putain de scène et que la mort ne lui offrirait rien de plus qu'une nouvelle entrée dans un meilleur rôle. Alors il a décidé de s'éclater. Après tout, promis à un avenir damné, ne devrait-il pas commencer à se faire la main ? À prendre son pied plutôt... car Karel à présent s'amuse, s'amuse dans les pires atrocités qu'à l'époque une morale aujourd'hui morte l'empêchait de faire. Alors il vole, menace, dépouille, baise mais surtout... surtout il tue. Il fait couler le sang, inflige des morts violentes sur des personnes sans histoire et pourquoi ? Car il trouve ça marrant, car il trouve ça enivrant, car il trouve ça bandant. Il en joui presque Karel quand il plante une lame dans un bide ou qu'il fracasse un crâne à la barre de fer sans avoir peur des conséquences car justement il veut savoir Karel, savoir quelle victime sera capable de retourner sa lame contre lui ou quel fantôme sera capable de se venger. Mais encore une fois ce n'est pas si simple car Karel n'est pas juste un boucher. Il est aussi ce terrible séducteur, prenant un plaisir bien trop malsain à jouer de ses charmes, se rapprocher, manipuler. Il aime les belles choses autant qu'il apprécie les détruire, il prend plaisir à retourner les têtes, pousser les gens à l'aimer alors qu'ils devraient le fuir, les pousser à tous lui révéler, lui qui aime les secrets, à le protéger malgré que ce soit un monstre camouflé et surtout à demander pourquoi quand il les aura crevé. En clair Karel est déjà démon avant même d'en devenir un, prenant plaisir à manipuler, à tout savoir, à s'envoyer en l'air et à tuer, généralement dans cet ordre.


Histoire
Seven Nation Army. La musique tourne à fond dans cet appart de luxe au milieu d'une ville à moitié en ruine. Les basses résonnent si fortement que l'on pourrait croire que la bâtisse va finir par s'écrouler. À l'intérieur Karel est en train de se préparer. Il est là, la clope au bec, en boxer et chaussettes assit sur le rebord de l'immense baignoire, en train de s'appliquer quelques coups de crayon autours des yeux, miroir à la main, afin de renforcer son regard. Il se dandine parfois aussi, au rythme de ce titre qu'il adore, et petit à petit il se lève et récupère ses fringues qui traînent ici et là. Car cet appartement n'est pas le siens, oh non ! Jamais il ne pourrait se permettre une telle baraque, même en taillant cent pipes par mois. Non, il était ici pour le travail, pour le business. Car le véritable propriétaire de ces lieux est un putain de gros poisson, le genre qui a bien su tirer partit des événements récents, du cataclysme surnaturel pour se faire sa place. Mais c'était un vicieux aussi, un pervers et c'est là que Karel est entré en scène, avec son joli minois et son corps athlétique. Il s'est rapproché de lui pour en tirer partit, il s'est incrusté chez lui afin d'en profiter un peu et surtout il s'est glissé dans ses draps afin de toucher le jackpot. Mais ce jackpot n'est pas celui qui pourrait paraître le plus évident, non. Il fouille un peu partout Karel, il récupère ce qui lui plaît. Les cadeaux de cet homme qu'il a côtoyé pendant quelques semaines notamment... mais le reste aussi, les trucs un peu sympa comme des bijoux qui lui plaisent, le téléphone portable de son pigeon, les bibelots un peu marrant, les économies en liquide aussi. Bref il s'éclate Karel, il fourre dans son sac ce qui lui tape à l'oeil avant son grand départ. Car il en a fini, il en a fini avec ce type, il n'a plus de raison de s'éterniser et il ne s’inquiète plus trop de la réaction de son bienfaiteur. Pourquoi ? Pour une raison toute simple. Karel se rend une dernière fois dans l'unique chambre de ce grand piège à sexe afin de prendre un dernier souvenir, la photo du corps inerte de ce con qui l'a fait entrer chez lui, poignardé en plein ébat car c'est ainsi que Karel prend son pied. Cela a toujours été son objectif, depuis le départ. Il n'était pas là pour se prostituer, l'argent obtenu n'était qu'un petit bonus, non, il était là pour l'exécuter, humain devenant trop puissant et influent en ce lieu ravagé. Alors qu'elle est sa récompense ? Hormis le fait de s'amuser bien sûr. Plaire tout simplement... plaire à ses patrons actuels, plaire au Daemonis Arcana qui veulent avoir les rennes de cette ville. C'est pour ça qu'il est venu et c'est pour ça qu'il part à présent, chantonnant dans sa tête pendant que la musique tourne en boucle, claquant simplement la porte et ne s'inquiétant pas trop des preuves qu'il a pu laisser sur place car il n'est personne et que certainement d'autres passeront derrière lui.

Il suffit d'un sms, un sms pour annoncer le résultat de sa mission et il peut disparaître tranquillement dans la foule. Cela le fait rire tous ces gens qui passent autours de lui, qui le frôlent, le bousculent, ils n'ont pas idée ! Pas idée de ce qu'il est, de ce qu'il fait mais surtout qu'ils ratent tout le fun. Il se souvient encore comment il a maudit son sort, son existence par le passé. Sa mère, cette pute... il se souvient les crachats qu'il se recevait au visage alors qu'il n'était qu'un gosse qui ne comprenait pas, tout ça car elle n'arrivait pas à assumer ses actes. Fils d'un démon... que pouvait-il y faire lui ? Après tout c'était elle, elle la si dévouée religieuse qui avait succombé à ce scélérat, humilié par ce dernier quand il a révélé son vrai visage en revenant après sa naissance pour l'achever via une maladie lente et douloureuse. Mais bien sûr comme il était partit, lui ayant offert la plus lente des condamnation après s'être moqué d'elle et la laissant ainsi avec personne d'autre que Karel pour extérioriser toute sa rancoeur, il en avait morflé... Donc ce n'est pas de sa faute à Karel, pas de sa faute si, quand il voit des familles, des parents avec leurs gosses, il a envie de les écorcher vif. Cela dit il doit la remercier, elle et le reste de sa famille qui n'ont pas été bien meilleurs avec lui quand il a commencé à voir des fantômes, il doit les remercier pour leur incompréhension, leur rejet, leur dégoût, car sans eux... il serait comme ces passants, ces idiots pleins de principes à essayer de faire tout bien comme il faut. Non à la place il a compris, compris qu'il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait ! S'amuser sans retenue, sans se soucier des conséquences et ça c'est en effet un merveilleux cadeau. Finalement il a la belle vie Karel ! Certes il n'est pas riche, n'a pas de bien aimé, pas même de vrai chez soit en soit et il n'est qu'un sous fifre mais il peut s'épanouir en faisant littéralement ce qu'il veut et cela consiste en ce que la société humaine lui aurait formellement interdit. Bon bien sûr cela ne se passe pas toujours comme il le voudrait exactement. Il a beau être un membre de ce monde surnaturel plus si secret de la Nouvelle Orléans, avoir quelques pouvoirs et pas vraiment avoir à craindre de la mort, il reste ce qu'il est : Un putain de tout juste jeune adulte ! Attaquant en traître pour avoir ses succès mais s'étant retrouvé plus de fois qu'il ne l'admettra jamais avec son propre athamé planté dans le bide par quelqu'un de plus rapide et fort que lui. Mais qu'importe... qu'importe les risques, qu'importe la douleur, cela ne fait que le faire se sentir plus vivant encore avant que son existence de mortel ne prenne fin.

Puis c'est bien par le biais d'un de ses échecs qu'il est entré en contact avec le Daemonis Arcana, à moitié mort dans le caniveau tandis que des démons se sont penchés sur son cas. À dire vrai ce sont des fantômes qui se sont penchés sur son cas, car enfant, à défaut d'avoir des amis et de la famille l'aimant, il s'était tourné vers les seuls qui lui restait et ce fut les esprits. Et si bien sûr tous n'étaient pas vraiment... emballés par sa présence ! Il n'empêche que Karel avait réussit à se faire un petit cercle d'amis fidèles parmi les éthérés. Et dans le tas il y en avait liés avec les démons, fantômes qui se sont approchés de leurs supérieurs afin de donner une allonge de vie à Karel. Après il a toujours été prévenu Karel, que ce soit par les spectres, les sorciers, les médiums ou autres gamins comme lui : Bien que de leur espèce les démons ne l'aimeront jamais. Au contraire même, ils feront sans doute tout pour l'exterminer car, tant qu'il n'est pas mort, il représente un danger en tant que médium. Alors, si il ne finissait pas exécuté sur le champ, jamais il ne serait traité comme un prince ou autre, un sous fifre au mieux. Mais de toute manière, il s'en fichait bien à ce moment, ce n'était pas lui qui les avait contacté ! Alors bon, mourir maintenant ou plus tard... la chose étant, le Daemonis Arcana sembla lui trouver une... utilité en tant que vivant. Il lui ont donc tendu la main, le mettant à leur solde une fois remis sur pied et l'amenant dans des situations comme celle ci, comme avec ce vieux salopard qu'il avait crevé sur son lit. Il n'a jamais réellement eut son mot à dire maintenant qu'il y repense... mais il s'en fout... il s'en fout car même si il sait que ses patrons le méprise, qu'ils lui infligeraient sans doute de pires horreurs que lui tente d'en semer avant de lui trancher la gorge, il y trouve son compte. Car si depuis que Karel a coupé tous les ponts avec sa famille, avec son passé, il n'a plus de réel identité dans cette société ni de lieu à lui, cela ne l'a pas empêché de voir son confort de vie franchement amélioré. Comment ? Tout simplement car grâce aux ressources de cette organisation démoniaque, il a accès à de plus belles... opportunités dirons nous, à des proie fascinantes même si disons le... hormis une fois de temps à autre il sert plus souvent de garage à bites pour le compte des enjôleurs, rapportant du capital par ce que son corps rapporte, par ce que ses oreilles glanent durant ces moments là, que par ses assassinats. Seulement voilà, quand ces rares moments arrivent, qu'il peut se défouler et s'adonner à ce petit péché mortel... il peut s'en donner à cœur joie dans l'espoir que, peut être, lui, sale bâtard encore humain parmi tant de créatures aussi pures, il arrivera à les impressionner. Mais pourquoi chercher à les impressionner ? Ce n'est pas tant qu'il recherche leur approbation et veut les rendre fier, c'est plus... un défi pour lui même ! Car il se dit que, peut être, si il arrive un tel exploit alors oui, quand il deviendra un démon à part entière il pourra vraiment devenir quelque chose de monstrueux.

Mais tout cela est encore loin, très très loin. Pour le moment il a encore les pieds sur terre, très littéralement. Il marche là, entre les mortels et en tant que mortel et il sait qu'il a encore du chemin avant de devenir quoi que ce soit. Pour le moment il n'est rien de plus qu'un putain de psychopathe, n'ayant d'importance qu'un numéro de téléphone qui lui fut donné il y a un moment maintenant et où il envoie tous ses rapports et reçoit tous ses ordres. Cela l'embête un peu parfois, il aimerait voir plus de démons, qu'importe qu'ils le haïsse ou pas, il voudrait juste voir... à quoi ça ressemble en soit, à quoi son avenir ressemble. Mais cela n'a jamais dépassé les rencontres furtives. Alors pour le moment il se débrouille ! Il attendra son paiement bien sagement chez lui, dans les zones encore ravagées de la ville, loin de ces foutus camps de réfugiés mis en place par les autorités pour observer ses trésors et glaner ce qui s'est dit à travers la ville via les fantômes.


Test RP
« Où est-ce que tu m'emmènes ? » Karel se retourne, regarde ce mec qui le suit depuis bientôt une heure et il sourit « Dans un coins sympa. » L'autre garçon geint alors qu'il essaye de ne pas trébucher sur les décombres, soupirant alors qu'il essaye de le rattraper et s'accroche à mlui quand enfin il arrive à sa hauteur « Mais on marche depuis plus d'une heure maintenant ! Il y avait pas des coins sympa près du bar où on est partit franchement ? » Le sourire de Karel s'étend. Cette situation l'amuse beaucoup trop en réalité et il a bien envie de le faire marcher un peu plus loin juste pour voir si il va s'accrocher ce petit ange. Et quel ange d'ailleurs... la peau de porcelaine, les joues roses, les yeux d'un bleu captivant et surtout ces belles boucles blondes... Karel à toujours eut un faible pour les blonds. Il passe sa main dans ses cheveux, descend sur sa joue et lui caresse cette dernière du pouce. Finalement il se penche afin de l'embrasser, afin de lui redonner du courage et de la force « On y est bientôt, je te le promet. » Il soupire de nouveau mais le baiser a eut son effet, il semble plus enclin à continuer. Alors Karel continue, toujours en tête dans cette zone encore ravagée de la ville. Ici il n'y a personne, personne d'autre que des fantômes qui errent en se demandant encore pourquoi et qui disparaissent avant que qui que ce soit ne les voit. Mais il les sent tout autours d'eux, il les sent en train de les épier mais il s'en fiche car Karel il aime les fantômes. Puis il ne dit pas non à ce public là, il veut juste éviter les vivants et des vivants il n'y en a point ici.

Finalement, quand il considère s'être assez éloignées des zones habitées, il tire son petit ange blond dans une rue étroite. Il aime bien le cadre ! Il s'enfonce encore un peu, se retourne et plaque le blondinet face contre le mur. Ce dernier geint de douleur mais aussitôt Karel passa sa main autours de son coup et le tir en arrière tandis qu'il plaque son corps contre le sien pour le coincer contre ce mur. Lui tournant la tête autant qu'il le peut sans lui briser la nuque il l'embrasse... il l'embrasse avec avec une terrible fougue tandis qu'il frotte son bassin contre le siens. Finalement il le pousse une nouvelle fois contre le mur, cognant sa tête contre ce dernier mais son blond sourit après son cri de douleur. C'est qu'il aime ça en vrai malgré sa gueule d'ange, c'est ce qui explique pourquoi il l'a suivit lui hors de ce bar et pas un autre car il sait qu'avec lui il va prendre son pieds. Karel se penche alors vers son oreille et lui murmure « Je voulais trouver un bel endroit où tu pourrais hurler de toutes tes forces sans qu'on vienne nous interrompre. » et à ces mots il se met à lui mordiller l'oreille. Continuant de le faire gémir avec ce simple geste il attrape une paire de menottes pendant à sa ceinture et les utilises sur son camarades, lui bloquant les mains dans le dos sans que celui ci ne proteste. Après tout cela fait partit du jeu de rôle. « On va dire que je suis le flic et toi le délinquant. Ou non, mieux, que je suis le psychopathe et toi la victime ! » Et rien qu'en entendant cela le blond ce tortille contre ce mur nourrit par un désir pervers et lubrique. Quel con. « Vas y, dis moi ce que tu vas me faire, je t'en supplie. » l'autre gémit. Karel roule des yeux vers le ciel et s’exécute alors que ses mains viennent fouiller devant lui pour déboutonner le pantalon de sa victime. « Je sais pas. On a déjà bien joué dans le bar, non ? Je dis pas que l'idée que tu me suces la queue encore une fois me déplairait mais là... j'ai plutôt envie de te planter tout de suite. Qu'en dis tu ? » Et il acquiesce bien sûr, il acquiesce avec une plainte traduisant toute son impatience. Donc Karel ne le fait pas plus attendre ! Il baisse son pantalon, le laissant tomber sur ses chevilles, il glisses ses doigts le long de la fente entre ses fesses et surtout il se prépare, il se prépare à lui donner ce qu'il lui a promis. Il sort un athamé caché dans la manche de sa veste, il le place juste en face de l'entrée de l'intimité de son camarade et... il plonge !

Immédiatement c'est un hurlement, le genre terrible à faire se réveiller les morts et un corps qui s'agit que Karel est obligé de plaquer à l'aide de son avant bras. Le blond ne comprend pas bien sûr et il souffre mais ce n'est pas fini. Car Karel retire la lame et la replante, la retire et la plante de nouveau et recommence ainsi une bonne dizaine de fois, faisant couler des flots de sang le long des cuisses du blondinet alors que ces derrières tremblent comme jamais et qu'il hurle à la mort, n'ayant même pas la force de lui supplier d'arrêter tant la douleur est intense. Finalement il le lâche Karel, il le lâche quand il sent qu'il en a eut assez et qu'il n'ira plus bien loin, le laissant glisser contre le mur et finir à genoux, à moitié crevé dans sa propre marre de sang. Il le pousse alors d'un coup de pied sur le côté, le faisant tomber avant de le mettre en position assise, cette fois dos contre le mur. Il veut qu'il puisse le voir... dans ses derniers moments... en train de lui faire les poches. Mais il est déçu Karel... car ce con a perdu trop de sang ! Son pantalon en est imbibé et son porte feuille... disons qu'il n'y a plus rien de bon à tirer de ce dernier « Putain mec... t'as vu le bordel que tas fait ? Même en passant ces billets trois fois dans la machine ils sont irrécupérable. Tu fais chier putain ! » L'autre ne réagit même plus... enfin à peine. Il émet des bruits, des sortes de râles d'agonie mais en soit son corps est en état de choc. Il pleur cependant, ça il y arrive encore. C'est silencieux mais les larmes sont bien là. Il ne devait pas imaginer, ce pauvre chou, qu'en sortant ce soir il finirait crevé dans une ruelle ou personne ne le trouverait jamais. En attendant Karel profite pour regarde le reste des papiers dans son porte feuille, sa carte d'identité notamment. Seize ans... il lui a mentit ce con ! Bordel, si il avait su qu'il était si jeune... il l'aurait au moins sauté histoire de rendre ça un peu plus beau, sans douceur ni rien pour rendre ça encore plus sale. Et dans d'autres circonstance il l'aurait fait maintenant ! Mais voilà... il l'a ravagé, il est plus bon à rien et puis les mecs en train de crever d'une mort violente on cette fâcheuse tendance à se chier dessus, ce qui le rebute franchement. Quand à le faire bander... c'est un peu mort aussi. « Quel gâchis... »

Il soupire... Il se penche alors vers lui, s'asseyant à califourchon sur ce dernier et passes ses mains derrière son dos, récupérant ses menottes. Retombant face à face avec le blondinet, il sourit et lui attrape le visage, lui offrant un dernier baiser passionné, baigné dans le sang, avant de se reculer. « Tu me promets de bien crever et pas de survivre je ne sais comment à tes blessures ? Je préfère m'assurer que tu reviennes pas me faire chier si tu survis... bien que tu pourrais revenir en fantôme ! Mais les fantômes je gère. Alors ?... Oh et puis merde ! » Il lui arrache finalement sa chemise avant de lui planter sa dague dans le bide, remontant au maximum pour être sûr d'effectuer des ravages. Là au moins il le sait, aucune survit possible. Il se relève alors, s'éloignant du cadavre et observant ses fringues... il ne ressemble plus à rien maintenant, couvert du sang de l'autre là... et il a même pas gagné de fric dans cette affaire ! Il jure contre lui même et se remercie d'avoir décidé de vivre en marge de toute société, ce qui lui permettra de rentrer sans créer de questions. Il lui pique ses godasses cependant, ne voulant pas repartir les mains vides et le petit jeunot ayant ces putains de baskets aux semelles qui brilles. Ils ont la même pointure en plus, à une taille prêt ! Juste le sang fait un peu tâche. Il se recule finalement, prend une photo, comme presque toujours quand il en a l'occasion, puis se barre en se disant que la prochaine fois... la prochaine fois il devrait peut être y aller moins fort ! Il voulait le dépouiller le gosse à la base, le dépuceler aussi mais là... disons que ces deux points ont pas été vraiment une réussite !


Hors Jeu
Pseudo: TheWeirdBoy ou Hyack voir Yak pour les plus anciens du forum x)
Comment as-tu connu le forum? : Par son staff qui me l'a gentiment montré une fois ouvert !
Depuis combien de temps fais-tu du rp?: Trop longtemps, cela remonte à au moins dix ans.
Impressions sur le forum: Toujours aussi fabuleux ! La preuve je m'accroche, sinon je ne serais plus là XD
Fréquence de connexion: Assez régulière normalement.
Acceptez-vous les interventions dans vos rps?: Bien entendu ! Et j'i même franchement envie de voir ça ! What a Face
Un commentaire? : Ouai je sais, les plus anciens d'entre vous me connaissent déjà et les autres doivent se demander qu'est-ce qu'un débile avec déjà son badge et tout fait là à poster une fiche ? Disons que je fais une refonte de Karel, en espérant que le petiot vous plaira dans sa nouvelle forme :mdr:




Dernière édition par Karel Nessman le Dim 23 Juil - 20:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Juil - 12:54.
Il est bôôôôô ! On va aller faire les escorts en duo, wesh :patpat:

(Re ?)bienvenue ! :aha: :aha: :aha:
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Demons just want to have fun
avatar
Noah J. Forester
❝ Demons just want to have fun ❞
Messages : 675 Points : 6179 Date d'inscription : 20/06/2016 Age : 27 Localisation : Sur son nouveau terrain de jeu
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Juil - 17:42.
Rebienvenue, futur démon :enfeu: J'espère que tu pourras profiter de ton perso :pinglove:
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Don't put the blame on me
avatar
Aaron S. Mulligan
Don't put the blame on me
Messages : 1268 Points : 5576 Date d'inscription : 30/10/2016 Age : 32 Localisation : NOLA
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Million Eyes
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Juil - 21:19.
Re Bienvenue Karel !  :love:

J'espère que tu trouveras ton bonheur et l’inspiration avec cette refonte ! :eheh:

Bon courage pour la suite :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Juil - 22:51.
Merci à vous ! Cela me fait trop plaisir de revenir et vous voir toujours aussi chaleureux *-*

Kascendre > Oh oui collègue ! On sera les plus belles escort de la Nouvelle Orléans tu vas voir :huhu:

Noah > Je l'espère aussi, merci beaucoup ^^

Aaron > Merci ! et franchement j'ai déjà prit beaucoup de plaisir à écrire tout ça, plus qu'avec le premier Karel donc je pense que ça devrait aller *-*
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Watch Your Bad Romance
avatar
Leenah M. Danvers
Watch Your Bad Romance
Messages : 417 Points : 5540 Date d'inscription : 25/01/2016 Age : 27
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Juil - 23:22.
Rebienvenue et bonne refichage ♥
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 12:28.
Rebienvenue avec ce Karel V2.
Qui est tellement adorable xD Je me suis crue dans un épisode d'Esprits Criminels en lisant What a Face

J'aurai une petite précision concernant son don, ça marche comment, combien de temps, y'a des limites, des restrictions ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Guess we have began to blur
avatar
Quinn Lucinda Marchand
❝ Guess we have began to blur
Messages : 629 Points : 5996 Date d'inscription : 07/10/2016 Age : 19
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
https://bleuazurpommedamourcitronvert.wordpress.com/
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 13:56.
Belle refonte, j'ai hâte de le voir rp ** !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 14:35.
Encore merci à vous !!!

Et oui, hein ? Un vrai petit ange ce nouveau Karel :innocent:

Pour le don j'avoue que je n'y avait pas trop pensé. Sur l'ancien Karel j'en avais pas mis de précisions x)
Mais du coup j'ai étoffé ce passage. Je sais que l'utilisation peut paraître un peu longue mais je me suis dit que ça irait en futur demi démon et surtout car l'idée d'origine, des deux Karel, c'est qu'il utilise ça pour la prostitution avec les esprits.
En espérant que ça ira !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 15:25.
Pour le don, il faudrait retirer la partie où Karel peut empêcher la dématérialisation. L'esprit peut se dématérialiser et s'enfuir même avec un toucher Wink

Citation :
c'est comme ci le fantôme était aussi livide que n'importe qu'elle humain pour lui.

Livide ? xD

Citation :
Puis c'est bien par le biais d'un de ses échecs qu'il est entré en contact avec le Daemonis Arcana, à moitié mort dans le caniveau tandis que des démons se sont penchés sur son cas. À dire vrai ce sont des fantômes qui se sont penchés sur son cas, car enfant, à défaut d'avoir des amis et de la famille l'aimant, il s'était tourné vers les seuls qui lui restait et ce fut les esprits. Et si bien sûr tous n'étaient pas vraiment... emballés par sa présence ! Il n'empêche que Karel avait réussit à se faire un petit cercle d'amis fidèles parmi les éthérés. Et dans le tas il y en avait liés avec les démons, fantômes qui se sont approchés de leurs supérieurs afin de donner un... sursis à Karel dirons nous. Car il a toujours été prévenu Karel, que ce soit par les spectres, les sorciers, les médiums ou autres gamins comme lui : Bien que de leur espèce les démons ne l'aimeront jamais. Au contraire même, ils feront sans doute tout pour l'exterminer car, tant qu'il n'est pas mort, il représente un danger en tant que médium.

J'ai du mal à comprendre ce passage. Pourquoi lui filer un sursis ? ils s'en moquent xD

Et globalement, comment Karel sait qu'il est fils de démon ? Parce que bon papa n'a sans doute pas laissé ses coordonnées et un petit mot pour le signaler, ce n'est pas écrit sur son front et tous les mediums ne sont pas enfant de démon ^^ (ou alors j'ai loupé un passage dans ta fiche à ce sujet hum).
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 15:56.
Bonne chance pour la refonte de ta fiche :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 16:05.
Je retire ça !

Oh merde, je devrais pas faire des corrections en me levant... bordel de merde :mdr:

Oui les démons s'en moquent ! Non c'est surtout du point de vu de Karel. En gros ils l'ont pas buter, donc il a eut droit à un sursit en mode "Je vais pas mourir et me transformer de suite." Mais je vais changer la formulation.
Quand au fait de savoir qu'il est demi-démon c'est sa mère qui lui a dit, car elle sait qu'elle a couché avec un démon vu qu'il lui a gentiment fait savoir car il trouvait ça fun avant de la rendre malade.
Mais oui j'avoue je l'ai pas dit clairement. Je vais ajouter une précision.

Merci Irwyn !

EDIT : Modifications faites ! Je rajoute le détail dans une seconde sur ce message.

Donc pour les pouvoir j'ai bien retiré le passage en question et remplacé cet horrible livide par tangile. Au début je voulais mettre vivide je pense... mais finalement comme maintenant je doute j'ai préféré mettre un truc plus safe XD

Pour le passage sur le Daemonis :

Citation :
Et dans le tas il y en avait liés avec les démons, fantômes qui se sont approchés de leurs supérieurs afin de donner une allonge de vie à Karel. Après il a toujours été prévenu Karel, que ce soit par les spectres, les sorciers, les médiums ou autres gamins comme lui : Bien que de leur espèce les démons ne l'aimeront jamais. Au contraire même, ils feront sans doute tout pour l'exterminer car, tant qu'il n'est pas mort, il représente un danger en tant que médium.

Comme ça, normalement, je fais un peu mieux comprendre qu'il a surtout gagné un peu de vie en tant que mortel. Le reste étant surtout pour dire qu'il est parfaitement au courant qu'il boss et a été sauvé par des gens qui le méprisent.
Après j'avoue j'en ai un peu chié sur ce passage de mon histoire, j'avais du mal à trouver la bonne méthode pour introduire le DA.

Et enfin concernant la mère et le fait que Karel soit au courant pour ses origines :

Citation :
Fils d'un démon... que pouvait-il y faire lui ? Après tout c'était elle, elle la si dévouée religieuse qui avait succombé à ce scélérat, humilié par ce dernier quand il a révélé son vrai visage en revenant après sa naissance pour l'achever via une maladie lente et douloureuse. Mais bien sûr comme il était partit, lui ayant offert la plus lente des condamnation après s'être moqué d'elle et la laissant ainsi avec personne d'autre que Karel pour extérioriser toute sa rancoeur, il en avait morflé...

Bien sûr je ne dis pas directement qu'elle lui a dit mais tout au long de la fiche j'explique que sa mère lui en a fait morflé en le traitant de bâtard, de monstre et de progéniture du malin. Donc bon, le message a fini par passé, surtout quand il a commencé à prendre conscience du surnaturel et qu'il en a apprit un peu plus sur tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 16:23.
Bonne refonte dude ♥
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Juil - 23:35.
Merci mon handicapé préféré :huhu:

Et du coup corrections faites !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 23 Juil - 20:53.
D'accord, c'est plus clair ainsi !

Dernier détail que j'ai oublié de mentionner hier : peux-tu retirer le nom démoniaque ? Pour le moment ton perso est juste medium, il ne saura son nom démoniaque qu'une fois mort et en enfer en fait Wink Donc garde-le dans un coin de ton esprit pour quand ce moment arrivera, mais là, ça prête à confusion les allusions au démon qu'il va devenir Very Happy (idem dans le profil :p).
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors?
avatar
Karel Nessman
❝ Oui, j'ai rejoint le côté obscur de la force, et alors? ❞
Messages : 80 Points : 4346 Date d'inscription : 02/11/2016 Age : 25
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 23 Juil - 20:54.
Voila, c'est fait ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 23 Juil - 20:59.
Tu es validé !
Bienvenue chez les fous

Maintenant que tu as passé le plus dur, on te laisse un petit guide de navigation sur le forum ! (même si tu connais déjà la boutique xD)

Avant toute chose, tu peux dès à présent ouvrir ton sujet de liens et de rp's. Dans la section des rp's, tu auras également accès à quelques aides pour te trouver des partenaires de jeu avec les demandes de rp's où tu auras également l'occasion de demander des sujets concoctés par l'ô dieu connard lui même! Lorsque tes sujets seront terminés ou s'ils sont malheureusement à l'abandon, n'oublie pas de les faire archiver afin de faciliter la vie du staff =D

Tu as également à ta disposition de quoi faire évoluer ton personnage! C'est à ça que sert la boutique du forum. Tu y trouveras les évolutions typiques pour ton personnage ainsi que les demandes de phrases de rang, de changement de pseudo, d'avatars,... ainsi que les demandes de double et triple comptes! La boutique fonctionne avec des points (que tu peux retrouver dans ton profil et dans tes messages) et si tu désires en gagner, voici comment faire: gagner des points

Tu as donc toutes les clés du divin royaume! Nous te souhaitons donc une bonne visite et de joyeux rps sur HOH! (oh oh).

Amuse-toi bien Wink

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Karel Nessman ♦ The dreams in which I'm dying are the best I've ever had

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Preches] Hagiographie de Saint Karel (PJ) patron des prêcheurs
» Live your dreams
» DB Dreams !
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Nymeria ∞ Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: Take Me In :: Présentations :: Fiches Validées-