AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Maintenance du forum ce 23/07 à 14h =D
Pour soutenir le forum ♥
n'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur Bazzart & PRD
GROUPES
Merci de privilégier les Esprits (en priorité), Humains et Démons,
ainsi que sorciers voudouns lors de votre inscription! ♥

Partagez | .
 

 "Beautiful witches can be as fairies" (Esmée) {En cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Maybe magic broke her mind
avatar
Jane A. Kippling
❝ Maybe magic broke her mind ❞
Messages : 106 Points : 1178 Date d'inscription : 31/03/2017 Age : 18
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Devil May Cry
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 24 Avr - 22:41.
Beautiful witches can be as fairies


La boutique de potions était organisée différemment dans deux espaces. Il y avait la majeur partie du magasin et derrière le comptoir. Jane avait respecté le classement et le choix de rangement de sa supérieure, la propriétaire. Les étals étaient clairs et numérotés. Les rubriques avaient été classées par couleur mais aussi par ordre alphabétique. L’autre côté du comptoir dépendait de Jane. C’était disons… plus chaotique. Un grand farfouilli de fioles, de bocaux, d’alambics, de trucs, bidules et machins chouette s’entassait là, ruisselant des étagères derrière la vendeuse. Et le pire dans tout ça, c’est qu’elle s’y retrouvait -presque parfaitement- comme si ce bazar improvisé était le fruit d’une longue étude. De toute manière, les produits qui s’y trouvaient n’étaient généralement pas pour la consommation des clients les plus ordinaires. La petite grand-mère qui cherche un remède aromatique pour ses rhumatismes n’avait pas besoin de se retrouver face à des yeux de lézard, non ?

Ainsi Jane, par bonne conscience, avait choisi de faire de l’ordre alors que peu de monde encore circulait dans la boutique. Un carnet vert écorné glissa dans son champ de vision et elle sourit. Dans ce feuillet étaient consignées les formules nouvellement créées par Jane, testées et approuvées. En fait même si elle peinait avec la magie primaire, elle parvenait quand même à se débrouiller pour se rendre la vie plus facile. Son appartement en avait parfois fait les frais mais ça n’était jamais sorti de là. La sorcière de bas étage qu’elle était gardait ce secret et sa puissance incontrôlée pour elle, trop effrayée que l’un comme l’autre deviennent une faiblesse publique. Bien sûr elle ne connaissait pas grand monde mais elle ne tenait pas à avoir une cible peinte sur le visage.

En y réfléchissant, elle replaça quelques flacons sur les étagères. Pensivement, elle leva les yeux vers les grimoires empilés sur le fauteuil dans lequel elle avait l’habitude de s’asseoir quand elle était de garde le soir. Ses longs cheveux châtaigne retombèrent sur sa pommette et quand elle se retourna vers la pièce, elle se rendit compte que la boutique était de nouveau vide. La jeune femme ne s’y attarda pas, attrapa deux ou trois gros livres qu’elle plaça sur l’étagère. Quelques minutes plus tard, la clochette annonçait fièrement la venue d’un nouveau client. Un éclair roux perça l’atmosphère un peu trop grise qui colorait la vision de Jane, et elle se redressa :

- Bonjour, bienvenue.







Dernière édition par Jane A. Kippling le Mar 25 Avr - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Magic is real... It's called love.
avatar
Esmée L. Parker
❝ Magic is real... It's called love. ❞
Messages : 132 Points : 400 Date d'inscription : 20/03/2017
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 25 Avr - 1:01.

Beautiful Witches can be as fairies
Je marchais en traînant des pieds, l'esprit encore perturbé par la longue discussion que j'avais eu avec mon oncle. J'avais l'impression d'avoir découvert le revers de la médaille. C'était étrange comme sentiment. Je n'étais pas triste, ni en colère, j'étais juste... Déçue. Déçue de ce que j'avais appris sur mon Coven, ma famille, mon sang, ma chair. J'avais d'autant plus l'impression d'avoir vécu dans une toile où se mélangeait mensonges et vérités sans aucun moyen de les distinguer. Mais je savais au fond de moi qu'ils avaient des raisons et des motivations, peut-être insuffisantes à mes yeux, solides qui les avaient poussé à faire ce qu'ils avaient fait et à présent je voulais sincèrement  les comprendre car si Edwin avait bien insisté sur une chose c'était aucun ressentiment ne pouvait demeurer vraiment contre sa propre famille.
Je ne pouvais m'empêcher de lâcher un long soupir. J'étais lassée par toute ces demi-teintes, étais-je donc la seule à voir le monde d'un blanc laiteux ? Dans lequel chaque personne avait une chance de gommer le gris qui tentait de l'engloutir ? Parfois, les gens me donnaient l'impression de tout voir dans différentes nuances de gris, du plus clair pour les personnes les plus innocentes jusqu'au plus foncés pour les pires. Ils semblaient tous penser que le mal régnait partout en maitre et que chaque âme, même la plus pure, était contaminé par ce venin malsain.

Je suivais le chemin machinalement, à force de l'avoir fait à plusieurs reprises lors des derniers jours. J'avais un objectif bien précis et un lieu à atteindre. Je voulais me rendre à la boutique de magie pratique dans l'espoir de reconstituer mon stock. En arrivant là, je pensais repousser cette partie de moi, même si je savais que ça ne serait qu'une courte période, le temps de m'adapter à la vie au milieu de gens normaux... Il s'est trouvé que j'étais tombée dans un espèce de trou spacio-temporel dans lequel le surnaturel ne dérangeait plus personne. Je me retrouvais donc dans une ville que je ne connaissais pas avec un stock des plus minimalistes et des dangers pour le moins conséquents.

Ça fait déjà des jours que je zieutais leurs articles et ce ne fut donc pas la première fois que je passais le pas de la porte de Roots & Potions. La vendeuse me salua et je lui offris un sourire.

-Salut !

Je la regardais debout devant moi, elle qui semblait concentrée sur con travail quelques instants plus tôt

-Vous pouvez vaquer à vos occupations hein, vous occupez pas de moi, je vais sûrement errer sans but jusqu'à ce que je trouve ce qui fera mon bonheur.
Codage par Libella sur Graphiorum




Innocence is beauty



Dernière édition par Esmée L. Parker le Lun 29 Mai - 3:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Maybe magic broke her mind
avatar
Jane A. Kippling
❝ Maybe magic broke her mind ❞
Messages : 106 Points : 1178 Date d'inscription : 31/03/2017 Age : 18
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Devil May Cry
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 29 Avr - 15:12.
Beautiful witches can be as fairies


Jane avait passé la dernière semaine en congé. Sa patronne avait pris le relais pour la boutique, et pour une obscure raison, la jeune femme ne devait pas la déranger. La sorcière la soupçonnait d’avoir quelques clients louches et peu recommandables, mais elle ne demanda pas son reste. Ces quelques jours avaient été l’occasion de potasser ses grimoires, et puis elle n’allait pas se plaindre alors qu’elle avait si vite été embauchée.

Cela faisait tout au plus trois semaines que Jane travaillait à Roots and Potions. Jamais encore elle n’avait eu le privilège d’étaler sa science comme du beurre bien gras sur une tartine (la tartine étant le client), et elle avait hâte de le faire. C’est pour cela que cette jeune fille qui arpentait la pièce était l’entraînement parfait. Cette dernière la rassura sur le fait qu’elle pouvait amplement se desservir seule, mais Jane se sentait prête et serviable en cette journée :

- Je peux peut être vous conseiller ?

La sorcière défit son tablier et quitta son comptoir si bien rangé pour aller à sa rencontre. Ses petits escarpins tantôt cliquetèrent tantôt résonnèrent sur le plancher jusqu’à atteindre la distance raisonnable d’un mètre entre elle et sa cliente.

- C’est pour vous ou pour offrir ? dit-elle amicalement.

Pour elle, cette mignonne jeune fille était une citoyenne tout à fait ordinaire, jamais elle n’aurait pensé se trouver face à une consœur. Une consœur bien plus expérimentée qu’elle.
Jane fit quelques pas le long du rayon pour chercher deux trois articles, elle lui parlait tout en remplissant un petit panier d’osier avec.

- Vous aimeriez des produits cosmétiques ou curatifs ?

Elle eut un peu plus de mal avec les fioles et sachets en hauteur, bien qu’elle se refusa à le constater.

- Nous avons reçu du thé blanc de Chine et du Japon. Il a des vertus assez impressionnantes pour la peau, les dents, la santé… Elle revint vers la rousse avec ses trouvailles et lui présenta fièrement.





Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Magic is real... It's called love.
avatar
Esmée L. Parker
❝ Magic is real... It's called love. ❞
Messages : 132 Points : 400 Date d'inscription : 20/03/2017
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Mai - 2:45.

Beautiful Witches can be as fairies
Ce jour là, j'avais la bourse bien remplie et j'étais bien décidée, en outre à replumer ma réserve, à trouver de quoi préparer une célébration correcte de Walpurgis et Bealltann par la même occasion. Mes croyances wiccanes mélangeaient aux habitudes de mon coven, qui étaient ancrées en moi comme le serait une gravure au fer brûlant, me poussaient à célébrer dignement ces deux fêtes majeures. Dans nos traditions, la nuit de Walpurgis marque la fin de l'hiver, d'une période rude et froide, difficile à vivre. Dans la Wicca, on retrouve cette même fête sous le nom de Bealltann. La différence résidait en la manière de célébrer l'événement mais le sens restait le même.

Quand je vis la vendeuse se levait pour m'aider, insistant pour me conseiller, je me grattais nerveusement la main. En l'écoutant parler, j'eus presque l'impression d'avoir affaire à une humaine à qui je ne pourrais pas confier ce que je cherchais et que je devrais baratiner sur l'utilité de mes achats quand je passerais à la caisse avant de me ressaisir. Jamais une humaine ne serait engager dans une boutique de magye digne de ce nom. J'eus un sourire face à sa sollicitude et décida que j'allais la laisser me guider. Ça me ferait gagner du temps.

-Rien de tout ça non ! J'ai besoin de choses pour usages personnelles. J'espère que vous les avez en réserve sinon je serais bien embêtée je vous avoue.

Sans faire plus de mystères, je lui exposais oralement la liste de ce qu'il me fallait.

-C'est pour le soir de Bealltainn, ou Beltaine comme vous le prononcez ici. J'aurais besoin d'encens déjà, puis de bougies aussi. De préférence blanches. Si elles ne le sont pas, je ferais avec. Un bol en terre cuite aussi, je n'ai pas le mien et j'en aurais terriblement besoin.

Je me passais une main dans les cheveux en m'approchant de la jeune femme.

-Vous savez, le minimum pour une célébration digne ! Vous comptez vous joindre à un coven ce soir là ?

J'avais piaillé ça joyeusement avant de me remémorer mentalement ce dont j'aurais besoin. Je me baladais dans l'allée où se trouvait mon interlocutrice tout en passant ma main sur les grimoires entreposaient là.

-Personnellement, je pense fêter ça avec ma famille qui se trouve ici. Un peu comme au bon vieux temps, même si ça ne sera pas comme en Angleterre.

Une évidence me sauta à la tête que j'avais oublié dans liste mentale.

-Il me faudrait quelque chose à faire bruler aussi. Je ne sais pas, vous avez des poupées de pailles ?
Codage par Libella sur Graphiorum




Innocence is beauty

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Maybe magic broke her mind
avatar
Jane A. Kippling
❝ Maybe magic broke her mind ❞
Messages : 106 Points : 1178 Date d'inscription : 31/03/2017 Age : 18
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Devil May Cry
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 13 Juin - 11:52.
Beautiful witches can be as fairies


Avec cette liste dans les mains, Jane fut rapidement rappée par un éclair de lucidité. Hm d'accord. Au moins elle savait (du moins elle pensait) qu’il n’y avait pas d’erreur possible : La rousse était une sorcière. Jeune, mais une sorcière. Les Wiccans, depuis l’arrivée de la bouche des enfers, se gardaient bien de fréquenter la boutique. Ils s’occupaient du temple et se restreignaient à utiliser la magie, de peur d’être découverts.
Les Voudouns, eux, allaient le plus souvent s’équiper directement au marché noir, là où aucun humain ne parvenait à se rendre. Ainsi, Roots ans Potions ne recevait guère de vrais pratiquants de magie. En détaillant la liste, elle l’écoutait. Elle énuméra tout ce dont elle avait besoin. Jane restait silencieuse, encore gênée de sa mépris, qu’elle avait hâte de justifier. Avec un stylo, Jane ajouta une petite crois à chaque élément que pouvait fournir la boutique. Elle était contente d’avoir fait un inventaire plus tôt dans le mois. En plus de cela, la mémoire ne lui faisait jamais défaut, et ce malgré la quantité de choses qu’on lui avait fait retenir enfant.

La jeune fille s’approcha de Jane. Elle semblait à la fois ravie et anxieuse. La plus âgée sourit. Cette petite voulait faire les choses correctement. Beltaine était une fête que Jane n’avait que peu étudié, mais elle en avait beaucoup entendu parler dans le milieu familial. Quoique sa grand-mère fêtait plutôt les vénérations Kami. Mais bien sûr, chez elle on avait jamais fêté ni l’un ni l’autre, cause au déguisement humain arboré en ce temps-là. En somme, la brune savait seulement qu’il s’agissait d’un évènement vivement célébré par les sorciers. Particulièrement ici à NOLA.

- Oh… Je n’ai pas de Coven. C’est un parcours en solo pour moi.

Ça sonnait tellement triste. La rousse comblait heureusement le silence par des babillages et gazouillements. Elle parlait de l’Angleterre. Jane se souvint de ses plus jeunes années, à Londres puis à Bristol. Le climat y était plus respirable. Les règles et devoirs étaient stricts, à l’anglaise, mais les mœurs y étaient bien plus développées que dans un environnement japonais.

- J’ai reçu des poupées en crin de poney c’est efficace et le feu dure plus longtemps !

Jane commençait à rassembler tout le nécessaire dans l’arrière-boutique. Elle lui parlait de là où elle était, haussant un peu la voix :

- Ecoutez, je suis désolée pour tout à l’heure. Les temps sont fous et compliqués. Avec ma supérieure nous prenons grade aux chasseurs. L’ouverture dans le sol qui a secoué la ville… Les gens ont commencés à  se poser des questions. Des humains un peu malsains passent la porte de la boutique fréquemment. Nous essayons de nous faire passer pour des marchands d’aromates.

Jane sourit tristement. Cette situation était loin de la réjouir. Elle se mit à sortir les bougies en premier. Bien sûr qu’il y avait des bougies blanches dans cette boutique ! Efficacement, elle assembla les ingrédients dans une petite caisse et revint vers l’adolescente. Au passage, elle chassa du pied une de ces foutues sauterelles qui gambadait là innocemment.

- Voilà, nous avons tout mis à part les baies et le safran. Je vous appellerais quand nous aurons une livraison, mais avec les environs bloqués…





Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

"Beautiful witches can be as fairies" (Esmée) {En cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Esméralde de l'Epine
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: New Orleans :: North Quarter :: Roots & Potions-