AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Nouvelle mise à jour ce 24/09/17
Vous pouvez lire et commenter la maj sur l'annonce, qui se trouve juste ici !
n'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur Bazzart & PRD :coeeur:
GROUPES
Merci de privilégier les Esprits (en priorité), Humains et Médiums,
ainsi que sorciers voudouns lors de votre inscription! ♥

Partagez | .
 

 Jekyll & Hyde [Bastian & Vivian & Dàibhidh & Edwin & Irwyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 10 Avr - 0:47.
Jekyll & Hyde
#TeamCoinSombre
I like to move it, move it. I like to move it, move it. I like to move it, move it. Ya like to ("Move it")

Toujours en compagnie du jeune sorcier, je ne prête pas attention à son monologue. Bla bla bla, des conseils, bla bla bla, le mec sort à peine des jupes de sa mère et il veut donner des leçons. Je le regarde presque avec dédain,a attendant qu’il ait terminé. Au bout de quelques instants, j’en ai marre de l’écouter raconter sa vie alors, je récupère mon athamé et je l’accroche autour de ma taille. Ce n'est pas en restant sur place que les choses vont s’arranger. Autour de nous, c’est la panique, les gens commencent à se réveiller et ne comprenne tas de qu’il se passe. Un téléphone sonne. C’est le mien. Je vois Elyas tendre la main pour décrocher, mais j’interviens pour lui prendre et dérocher le premier. C’est une voix féminine à l’aire boute.

« Petit médium, c’est toi ?
- Pardon ? »

Il s’agit d’un numéro inconnu et je ne reconnais pas la voix. C’est sûrement une erreur ou un faux numéro. « Vous avez dû vous tromper, essayez quelqu’un d’autre, là, je suis légèrement occupé » Je raccroche presque immédiatement. Je prends la directement de l’église St Augustine, le QG de l’Audito Mortis. S’il y a bien un endroit où je pourrai avoir des réponses, c’est là-bas. Vu les trucs qu’on se trimballe, il y en a bien un qui saura quoi faire. Le téléphone re-sonne une deuxième fois et cette fois, je reconnais la voix de Dàibhidh. Je lâche un soupir d’exaspération, comme si j’avais le temps de me préoccuper des ses petits problèmes. On est tous dans la merde-là. Par contre, j’y vois une bonne occasion de planter ici le nouveau médium

« Bon écoute, je te laisse découvrir la joie de voir et d’entendre les esprits et moi, je me casse avec ton corps. Je reviendrais peut-être te chercher, mais évite de trop saloper mon corps, je voudrais le récupérer quand même un de ces quatre… Peut-être »

D’un rapide signe de la main, je dis au revoir à mon corps et j’attends que Dài me donne sa position. Ok, à l’autre bout de la ville et je vais tout devoir me taper à pied. Dans un dernier grognement à l’intention de l’Écossais, je prends la direction du nord.

Une fois sur place, je ne vois personne. Forcément, le corps de l’ado prépubère ne voit pas les esprits « Les gars, va falloir faire un effort, je ne peux pas vous voir ni vous entendre avec ce corps-là ». Je fais le tour, en pestiférant après ce foutu esprit « Faudrait penser à prendre des nouvelles d'Edwin aussi, ce boulet s'est sûrement perdu quelque part avec ses nouvelles jambes. »

Made by Neon Demon


Dernière édition par Irwyn Laighléis le Ven 14 Avr - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 12 Avr - 2:02.

#TeamCoinSombre


«  Jekyll and Hyde»



 
Vivian, dans le corps Dài surveillait posément la masse qui se déplaçait. Les cris avaient diminué mais certains retentissaient encore de temps en temps. Est-ce que ce fléau c’était abattu sur toute la NOLA ? Qui sait, peut-être que certain avait été épargné. Grand bien leur fasse. Hormis la puissance de son ectoplasme d’emprunt du jour qui lui était bien agréable, se retrouver sous les apparences d’un autre, puis surtout se voir déambuler sans aucune grâce et bêtement à ses côtés avait un petit quelque chose d’énervant pour la belle décédée.

Enfin, aux côtés de son corps possédé par un autre, elle avait attendu patiemment qu’un de leurs contactés se manifeste. Parfaitement invisible, ce qui était plus facile à tenir en attendant, c’est un homme qui se mit à râler sur leur classique absence.

D’une longue inspiration ennuyé, Vivian, dans le corps de Dài se rendit visible à tous. Le fessier assit sur un morceau de béton venant d’une décombre de ce qui devait être une maison, elle observait ses mains qui n’étaient pas les siennes, pensant qu’il mériterait une bonne manucure.

- Ah ouais, un médium pas dans un corps de médium, c’est qu’il va être pratique, le petit. dit-elle, grinçante, la voix grave de Dài qui portait mal ses tournures de phrases et ses intonations caractérielles.

Mais lentement, Dài détourna le regard et bascula la tête vers l’arrière en se pinçant le haut du nez. Hey merde, ça veut dire que son copain démon n’est probablement pas dans un corps démoniaque.

- Je crois qu’on est dans la merde. Au moins, ta descendance aura le soulagement d’une deuxième jambe fonctionnelle… ça lui plaira. Le corps de Dài se retourna vers la belle blonde et ajouta dans un murmure : Si tu as de la chance, il aura un corps de femme et te pondra un petit MacTavish.  

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 12 Avr - 2:39.

Jekyll and Hyde
ξ Team coin sombre ξ

J’ai laissé mon corps seul… Mais quel inconscient je fais. J’espère que le gars vas pas faire de conneries avec. Qu’il touche à une bouteille d’alcool et je le traquerais jusqu’en antarctique pour lui faire la tête au carré. Qu’il abime ma nouvelle prothèse et je me chargerais personnellement de lui péter les genoux. J’aurai voulu rester auprès de mon corps. J’aurais voulu garder un œil sur lui, sur ce qu’il fait, l’empêcher de m’abimer. Mais il avait fallu qu’Irwyn m’appelle. Enfin, Irwyn… Ca n’avait pas vraiment été sa voix que j’avais entendue au téléphone. J’avais vite comprit pourquoi. « Eh, je suppose que toi aussi, t’as hérité d’un nouveau corps ? […]Magne-toi le cul et prends de la sauge. » Pas le temps de lui dire d’aller se faire voir, pas le temps de savoir pourquoi il avait besoin de moi, pas le temps de lui demander comment il voulait que je réalise des sorts sans mes aptitudes personnelles. D’ailleurs… Suis-je toujours capable de détecter un mensonge ? Un long frisson court le long de mon dos. Je ne sais pas si je serais heureux ou pas de perdre cette capacité. C’est devenu une habitude de savoir quand on me ment mais cela peut tellement s’avérer  être un problème qu’il vaut mieux ne pas savoir en fait… Bref… Juste pour emmerder l’irish, j’étais resté le plus longtemps possible avec mon corps avant que ma curiosité ne me pousse à vouloir en savoir plus. De mauvaise grâce, je récupère l’adresse dans mon téléphone. Je fronce les sourcils et j’essaye de me visualiser le lieu. Je sens une pointe de pouvoir monter en moi et, en l’espace d’un battement de cil, je me retrouve ailleurs. Je cligne des yeux surpris alors que je tangue légèrement, pas habitué à la téléportation. Je… Quoi ? Putain. Merde. Je suis dans le corps de quoi, exactement ? Certains sorciers sont capables de se téléporter mais je n’ai pas la sensation que cette puissance que je sens dans mes veines ait quelque chose à voir avec la magie wiccan telle que je la connais. « Je crois qu’on est dans la merde. Au moins, ta descendance aura le soulagement d’une deuxième jambe fonctionnelle… ça lui plaira. Si tu as de la chance, il aura un corps de femme et te pondra un petit MacTavish. » Je dévisage celui que je pense être Dàibhidh. Il y a un truc qui ne colle pas… Depuis tout ce temps, j’ai appris à connaître l’esprit et il y a un truc bizarre dans sa manière de se tenir… Boah, après tout, Dài est connu pour être un menteur invétéré. Cela ne m’étonnerait pas que son attitude et comportement change en fonction de ceux avec qui il est. Trou du cul.

J’observe le dos du spectre. Face à lui, un autre fantôme qui semble, elle, m’avoir vu arriver en me téléportant. « La descendance, elle a un nom. Et elle t’emmerde profondément. » Je me campe sur mes deux jambes et je croise les bras, dévisageant les esprits présents. Mon regard se pose sur un gamin que je ne connais pas qui avait l’air suffisamment proche des ectoplasmes que pour être en train de leur parler. « Irwyn ? C’est toi, l’irish ? » Mon regard coule vers le fantôme de l’écossais, ce faisant plus sombre encore. « Et tu iras te faire foutre pour ta descendance. J’vais pas engrosser une femme juste pour faire plaisir à ta putain de petite éternité pathétique. » Un son agacé s’échappe de mes lèvres et je reporte mon attention sur l’adolescent présent, tempêtant toujours. « Dire que j’étais de bonne humeur avant de voir vos sales gueules. Tu veux quoi, l’irish ? Au cas où tu l’aurais pas remarqué, j’suis pas vraiment dans mon corps. La sauge servirait à rien. Je n’ai pas accès à ma magie. » Mon regard parcourt les alentours et je me rends enfin compte d’une chose. Toute la ville a été touchée par l’étrange phénomène. J’étais tellement heureux de récupérer une deuxième jambe que je n’avais même pas remarqué. Directement, je me mets à marcher, mes mains se fourrant dans mes poches. Je marche en rond, tournant autour du groupe. Tout et n’importe quoi tant que cela me permet de profiter de la sensation d’avoir à nouveau deux pieds. « Bordel de merde... Ça doit être la pagaille à l’Audito… Tu as des nouvelles de Saul ? Aedhan ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 12 Avr - 17:44.
Troisième Sexe ✝ Paire de talons à la main, menottes brisée au poignet.

J'essuie le rouge à lèvres contre le dos de ma main avant de relever mes cheveux trop longs, titubant presque tant ce corps m'est étranger. J'ai du mal à m'habituer à cette allure, à ces visages qui me scrutent parce que j'ai une démarche virile sous mon présent minois de gonzesse. J'ai l'impression de jouer des hanches malgré moi, je ne regrette pas d'avoir abandonné ces talons hauts. Je suis mieux en collants que dans ces horreurs.

Putain, j'suis tellement gay.

J'avais récupéré ma montre, mes clopes, et je m'en grillais une gentiment, toussotant dans ces poumons moins habitués que les miens à la fumée et la cendre. Je me sens si frêle, j'ignore tout de cette apparence. Je m'étais contenté de partir en possédant cette allure de midinette, laissant mon corps et ma précieuse encre vieille d'un demi siècle entre les mains - mes mains? - d'une inconnue. Les menottes, très mauvaise idée. A l'appel de Vivian, j'avais du me rendre à l'évidence que je ne pourrais pas partir librement si je devais traîner mon corps derrière moi. Je n'avais même pas pu me tuer, de crainte de retrouver mon corps en Enfer un peu plus tard. Et j'en connais plus d'un qui m'en aurait voulu d'envoyer une humaine au fin fond des Enfers.
Clope au bec, je m'attarde à resserrer le maillon défait de la menotte pendue à mon poignet. Une chance que ce soit de la qualité de merde, ça m'avait évité de devoir me briser le pouce, à moi ou à mon corps. L'important présentement, c'était de retrouver Vivian, Monsieur Vivian devrais-je dire. Je n'avais pas franchement la moindre idée de ce que je devais chercher parmi la foule. Ceci dit, j'espérais tomber sur une blonde familière.

Mieux que ça, une blonde et un copain. Elle est pas si merdique ma journée!

"Eh!..."

Cette voix, bon sang... Si aigüe, toussant encore au moindre souffle de fumée. Je ne m'étais jamais senti si imparfait, excellent dans un rôle d'humain qui, pour une fois, n'était pas seulement un rôle. Je regrettais déjà ma chère peste et mes baisers. Mes saloperies et mes excès.
Famine peine à garder sa prise sur mon épaule, peu habituée à cette démarche et ce corps, elle aussi.

"Eeeh... Eh?... EeEeeh..." je toussotte légèrement avant de jeter mon mégot de cigarette dans le caniveau, roulant des yeux à cette voix ridicule qui est la mienne pour l'instant

Je fixe Vivian, du moins son visage, perplexe. Mon regard errer sur Dai, sans plus de réponses. Les deux me sont proches, mais les deux me semblent pourtant si inconnus subitement. Je grimace, presque de dégoût, en tâchant de deviner ce que j'imagine être la vérité.

"... Je crois que j'ai deviné." dis-je en désignant alternativement les corps de Vivian et de Dàibhidh; je reprends Famine entre mes doigts pour lui éviter une chute "Ah, oui... C'est Bast... Salut." je laisse un signe de main presque jovial m'échapper avant de souffler sur mes cheveux gênants

Je porte mon attention sur les protagonistes inconnus, en particulier le futur mannequin qui me semble étrangement familier. Quelque chose me dit qu'eux aussi n'ont pas le physique de l'emploi. Mais je ne me refuse pas à jouer les bouffons au milieu de cette situation de tension ambiante. Je ne désespère pas de récupérer mes pouvoirs, pas encore...

"Et du coup, le morveux et le mannequin ont échangé les corps aussi ou bien c'est le vrai packaging?" je lève un sourcil en fixant le grand musclé, interrogatif; mon corps et ses capacités surnaturelles commencent à me manquer; je reluque le gamin de haut en bas "Dire que je pensais avoir tiré le gros lot en devenant une femme..."

Cette voix de donzelle, c'est tellement agaçant...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Mai - 0:15.

Jekyll and Hide
Dàibhidh ξ Vivian ξ Irwyn ξ Edwin ξ Bastian

Une fois les contacts prit, il ne restait plus qu’à attendre. Techniquement, ils auraient tout à fait pu rejoindre le médium et le démon à un endroit qui arrangerait mieux tout le monde, mais Dàibhidh n’avait aucune envie de prendre des risques avec une enveloppe dont il ne connaissait pas les limites. Et comme aucun des deux poltergeist n’avait envie de partir en balade dans le corps de l’autre, ils s’étaient contenté de rester sur place et de faire venir l’aide à eux.

« Les gars, va falloir faire un effort, je ne peux pas vous voir ni vous entendre avec ce corps-là. Faudrait penser à prendre des nouvelles d'Edwin aussi, ce boulet s'est sûrement perdu quelque part avec ses nouvelles jambes.
- Ah ouais, un médium pas dans un corps de médium, c’est qu’il va être pratique, le petit.  »

La blonde se révéla à l’humain une seconde seulement après le brun, debout au coté de son corps. Agacé de ne pas trouvé en Irwyn l’aide qu’il avait espéré, il secoua la tête en soupirant, agitant par la même sa queue de cheval qui frôlait de façon irritante le haut de son dos.

« Je crois qu’on est dans la merde. Au moins, ta descendance aura le soulagement d’une deuxième jambe fonctionnelle… ça lui plaira.  »

C’est naturellement ce moment là que choisis l’écossais pour établir un contact visuel avec un jeune homme bien batis, qui semblait fixer le dos de son enveloppe corporel avec un regard qu’il commençait à bien connaitre. Sérieusement ? Un démon ? Ils étaient pas tiré d’affaire… Malheureusement pour lui, sa partenaire enchaîna presque tout de suite.

« Si tu as de la chance, il aura un corps de femme et te pondra un petit MacTavish.
- La descendance, elle a un nom. Et elle t’emmerde profondément.
- Hey, la politesse c’est pas pour les chiens petit salopard. Le fait que t’aie tiré au lotto un corps démoniaque te permet pas d’insulter mes putains d’amis.
- Et tu iras te faire foutre pour ta descendance. J’vais pas engrosser une femme juste pour faire plaisir à ta putain de petite éternité pathétique. Dire que j’étais de bonne humeur avant de voir vos sales gueules. Tu veux quoi, l’irish ? Au cas où tu l’aurais pas remarqué, j’suis pas vraiment dans mon corps. La sauge servirait à rien. Je n’ai pas accès à ma magie.
- Et bah putain, changer de corps t’as pas rendu social en tout cas. T’as sucé un clown avant de venir ? »

Agacé par le comportement de son descendant, la belle blonde jura dans sa barbe (inexistante) et se rapprocha instinctivement de Dàibhidh pour s’installer dans son dos, une main posée sur son épaule de façon presque protectrice. Il ne savait que trop bien le nombre de fois ou Edwin avait menacé de l’exorciser ou de se débarrasser de lui. Maintenant qu’il avait un bon angle d’attaque, il ne lui fallait pas beaucoup pour laisser la paranoïa le gagner.

Finalement c’est une voix féminine qui attira son attention et l’arracha à la contemplation coléreuse d’Edwin-le-bodybuilder.

« Eeeh... Eh?... EeEeeh...  »

La blonde croisa bien le regard de l’étrangère, mais sans pour autant parvenir a en tirer des conclusions sur son identité. Leur dernier invité mystère peut-être ?

« Je crois que j'ai deviné. Ah, oui... C'est Bast... Salut. »

Vivian haussa un de ses sourcils parfaitement dessiné, perplexe. Est ce que c’était lui le démon qui traînait parfois avec sa protégée ? Le même démon avec lequel lui-même traînait irraisonnablement ?

« Pile l’enculé qu’on voulait voir ! Tu te fais rare ces derniers jours mecs ! »

Mais les sourcils qui s’étaient levés un peu plus tôt ne tardèrent pas à se froncer presque aussitôt, quand Bast-la-bimbo se pencha d’un peu trop près sur Edwin-le-démoniaque

« Et du coup, le morveux et le mannequin ont échangé les corps aussi ou bien c'est le vrai packaging ? Dire que je pensais avoir tiré le gros lot en devenant une femme...
-Hey, écarte toi de mon fils ou j’te jure que je te fais péter tes jolies dents. »

C’est un regard de la part de sa propre enveloppe ectoplasmique qui lui fit prendre conscience qu’il était en train de se montrer agressif sans raison. D’autant plus agacé, il secoua à nouveau la tête et leva une main pour se masser les tempes.

« Bon, on a deux poltergeist toujours poltergeist, un medium qui sert plus à rien, un sorcier changé en démon et un démon qui sert plus à rien non plus. Quelqu’un a-t-il la moindre idée de ce qu’il se passe et de comment on arrange ça ? Histoire d’être un peu productif, aussi tentante soit l’idée de péter un cable et de continuer à s’insulter comme des putes en manque. Sans vouloir te viser de quelque façon que se soit Viv. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Mai - 17:53.

#TeamCoinSombre


«  Jekyll and Hyde»



 
Une soudaine pluie acide verbale lui coule le long du dos. Une réponse bien sentit, venant du principal visé par ses moqueries. Bien sûr, elle le connaissait de vue ; de loin ou de proche, mais jamais Edwin et elle ne s’étaient officiellement présenté. Probablement qu’il ne connaissait même pas son existence. Vivian savait aussi se faire discrète, préférant surtout ne pas s’imposer dans les problèmes familiaux de son amant décédé. En plus, c’était tellement dramatique et compliqué, erk. Autant garder son énergie à faire autre chose de plus plaisant que de regarder le désespoir chronique d’une descendance et son ancêtre se fortifier avec le temps.

Cette introduction vice/versa aura au moins le mérite de casser la glace avec un bulldozer.

Doucement, après qu’il est terminé de cracher tout son venin sur celui qu’il croyait être son aïeul harceleur fantôme, Vivian, dans un corps bien plus viril que le sien, se retourna vers Edwin chaud comme un lapin de tenir sur deux jambes et claqua de la langue en le jugeant du regard, de bas en haut. Un sourcil se relève, un sourire en coin se dessine et un contrapposto trop féminin pour le corps de Dài finit l’œuvre de cette mauvaise blague :

- Aussi désagréable que lui, à ce que je vois. Les hommes de votre famille manquent vraiment de tact et de civilité. Ça doit votre baguage karmique ou une merde comme ça… – finit-elle en plissant des yeux, comme si elle le sondait, gardant le reste de ses pensées pour elle même.

Et dire que Dài avait besoin que ça se reproduise et que cette descendance amère et désillusionnée se continue.

Fin bref, elle du retenir un « ah ! » satisfait sur la répartie qui sortait de sa propre bouche derrière elle et il tapota la main fine sur son épaule, pour désarmer un peu les remontrances, mais son attention se retourna vers une femme qu’elle ne connaissait pas, qui devina juste sur qui était qui.

Un signe de la tête affirmative, elle du contrôler cette envie de rire sur le sort de Bastian. Il était bien tombé ce qui en frais de bout de femme, mais elle avait de la difficulté à avoir autant de plaisir avec lui sous ces traits. Dans tous les cas, ça féminine enveloppe détala au quart de tour pour avertir Bimbo-Bast de ne pas trop s’approcher de sa progéniture. Cela manquait un peu de sérieux, mais ça la fit réaliser que… Bastian et Dàibhidh se connaissait ?

Quelles étaient-les chances que son ami démoniaque soit aussi celui de son mentor flottant ?

NOLA commençait soudainement à devenir trop petit et cela fit frissonner tout le corps puissant de Dài. Elle sortit soudainement de ses réflexions en levant une main, signifiant à la belle blonde qu’elle n’avait pas à s’excuser de faire allusion à son ancien statut. Puisque bon, de toute façon, c’est vrai que des putes en manque, ça devenait rapidement et potentiellement sale.

- Ça va, ce n’est pas faux, de toute façon. Clien d’œil taquin vers son propre corps, Dài retourne ensuite son attention sur Bimbo-Bast et s’approche, en lui pinçant une fesse rapidement. Et elle ? Elle a quelque chose de sympa dans le collimateur ou c’est une simple mortelle ? Parce que je nous vois mal juste attendre que ça passe… Il releva la tête et observa la confusion et le chaos qui régnait autour d’eux puis sourit en croisant les bras sur sa poitrine absente, satisfait : Quoi que ce n’est pas un spectacle si désagréable à observer. Si je pouvais boire, je proposerais de trinquer à ce merdier.

Vivian n’était pas du genre à déprimer, mais plus à s’amuser de toute les situations ou d’en tirer profit le plus possible. Prise dans l’ectoplasme de son mentor serait … chiant, mais bon, il était vachement plus puissant qu’elle, les infinies possibilités se listaient déjà dans sa tête d’opportuniste.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Mai - 18:57.

Jekyll and Hyde
ξ Team coin sombre ξ

« Et bah putain, changer de corps t’as pas rendu social en tout cas. T’as sucé un clown avant de venir ? » Je lève un sourcil peu impressionné face à la forme ectoplasmique féminine que Dàibhidh semble avoir enfilé pour l’occasion. Donc, le phénomène touche aussi les fantômes… C’est un point intéressant à noter. « Tu la ferme jamais la fosse à merde qui te sert de bouche ? » Je détail le duo. La blonde qui s’avérait être mon ancêtre se cacher vers la forme physique de l’écossais qui devait être la blonde… Ils ont l’air plutôt proche l’un de l’autre… A vrai dire, je m’en fous. Dàibhidh pourrait être la pop star arrogante des poltergeist du coin que ça serait toujours pareil pour moi. J’arrive pas à croire que j’ai un lien de parenté même éloigné avec… ce truc. Mon regard accroche les yeux furieux de la blonde qui se cache derrière sa véritable enveloppe. Je ne pense pas l’avoir déjà vu aussi prudent, aussi réservé. Il reste le connard arrogant qu’il a l’habitude d’être mais… Il y a quelque chose de différent dans son attitude. « Eeeh... Eh?... EeEeeh...  » Le duel de regard se brise et j’observe la jeune femme qui arriver vers nous, étant visiblement elle aussi attendue. « Je crois que j'ai deviné. Ah, oui... C'est Bast... Salut. » J’observe la jeune femme et, plus précisément le rat qui est entre ses doigts. Ce n’est pas un visage qui me dit quelque chose, à première vue. Le nom aussi me semble inconnu. Je fronce les sourcils, continuant de détailler en silence la jeune femme qui, au vu de son prénom, ne doit pas réellement être une jeune femme. « Pile l’enculé qu’on voulait voir ! Tu te fais rare ces derniers jours mec ! » Et voilà qui confirme ma pensée… « Et du coup, le morveux et le mannequin ont échangé les corps aussi ou bien c'est le vrai packaging ? Dire que je pensais avoir tiré le gros lot en devenant une femme... » C’est de moi qu’elle parle, là ? Je ne sais pas pourquoi, je sens que les présentations ne seront pas faites. En tout cas, pas par Dàibhidh. Et s’il y a bien une chose que je déteste, c’est de me retrouver face à une situation que je ne comprends pas entièrement… Rajoutez mon emmerdeur d’ancêtre dans l’équation et il n’en faut pas beaucoup plus pour gommer le plaisir de me retrouver à nouveau sur mes deux jambes. « Hey, écarte toi de mon fils ou j’te jure que je te fais péter tes jolies dents. » Ma bouche s’ouvre sur un ‘oh’ muet alors que mon regard retombe sur l’apparence frêle de la blonde. Oh non. Il n’a pas osé. « Bon, on a deux poltergeist toujours poltergeist, un medium qui sert plus à rien, un sorcier changé en démon et un démon qui sert plus à rien non plus. Quelqu’un a-t-il la moindre idée de ce qu’il se passe et de comment on arrange ça ? Histoire d’être un peu productif, aussi tentante soit l’idée de péter un cable et de continuer à s’insulter comme des putes en manque. Sans vouloir te viser de quelque façon que ce soit Viv. » Il vient de dire quoi, là ? Un sorcier changé en démon ? Je suis dans le corps d’un démon ?! Ok. Trop d’informations en un coup. Beaucoup trop. Cela expliquerait la téléportation, mais… Un démon ?! Genre, j’ai laissé mon enveloppe charnelle à un putain de démon ? « Ça va, ce n’est pas faux, de toute façon. Et elle ? Elle a quelque chose de sympa dans le collimateur ou c’est une simple mortelle ? Parce que je nous vois mal juste attendre que ça passe… Quoi que ce n’est pas un spectacle si désagréable à observer. Si je pouvais boire, je proposerais de trinquer à ce merdier. » Et voir le corps de Dàibhidh agir ainsi… C’est juste beaucoup trop pour moi.

Mon regard retombe sur la blonde aux attitudes que je ne connais que trop bien. Mon corps se met en mouvement avant même que je ne puisse y penser. Soudainement, je regrette de ne pas avoir pris de sel avec moi. J’arme mon poing et je frappe. Je m’attends à passer à travers, comme les nombreuses fois où j’ai pu tenter quelque chose physiquement contre lui. Ma surprise est grande lorsque je sens la résistance de sa mâchoire contre mon poing. Sautant sur ma chance, je profite de la surprise générale et de ma carrure largement supérieure pour enrouler ma main autour de son cour, serrant fortement pour assurer ma prise. Peut-être que laisser quelqu’un d’aussi colérique que moi dans l’enveloppe d’un démon n’est pas vraiment une bonne idée, mais pour le moment, je n’en ai rien à foutre. « Avoir possédé mon géniteur quand il a engrossé Juliet ne te donne pas le droit de m’appeler ton fils. » Il va d’une manière ou d’une autre me faire payer mon acte une fois que tout sera revenu dans l’ordre mais alors que je le sens essayer d’échapper à ma poigne, je ne peux m’empêcher de me dire que si je veux l’exorciser, je tiens peut-être là une occasion unique de faire disparaitre cet emmerdeur de ma vie. « Ce n’est pas très correct pour la blondasse dans le corps de laquelle tu es de jouer avec mes nerfs comme ça, Dàibhidh. De toute évidence, aujourd’hui le rapport de force est inversé donc ne me tente pas. » Je relâche ma prise et je toise la blonde qui me fait face. « Tête de gland. » Je me retiens de justesse de lui cracher à la face. Je me détourne ensuite pour observer la jeune femme qui nous a rejoint en dernier. Si j’ai bien compris, dans cette enveloppe humaine se cache un véritable démon. « C’est quoi les risques d’avoir laissé mon enveloppe corporelle à un démon ? Je peux m’attendre à quoi une fois que les choses seront revenues à la normal ? » Je n’ai aucune assurance d’avoir une sorte de réponse mais qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 20 Mai - 14:59.
Troisième Sexe ✝ Un fou rire me prend.

C'est si beau, c'est si parfait. Ils sont tous là. Tous. Pas un ne manque à l'appel. Corps de démon ou de sorcière, je ne manque pas de reconnaître mon petit théâtre de marionnettes bien à moi. Il y a papa, maman, et le fiston. Et même un bonus, figurant hasardeux que je ne connaissais pas encore. Mais bien sûr, ça, ils n'en sauront rien. Je suis juste un démon. Je suis juste moi.
Je me mords la lèvre assez fort pour commencer à sentir le goût du sang sous le rouge à lèvres ruiné. Les cheveux devant les yeux, incapable de retenir cette tignasse ne m'appartenant pas, je conserve un sourire mutin en les regardant se disputer. Famine se faufile sous mes doigts, cherchant du réconfort dans cette main inconnue. Je laisse ma paire de talons tomber par terre. Elle a bien plus peur que moi de l'avertissement de Dai au sujet de son rejeton.

Bon sang, s'ils savaient tous...

Un gloussement ridicule m'échappe alors que mes fesses - celles que je squatte tout du moins - accaparent l'attention de mon amie devenue mon ami. Car si ma chère Juliet, pardon, Vivian, présentement Vivian mais anciennement Juliet, se trouve dans le corps actuel de mon cher ami Dai, qui est lui-même dans le corps de Vivian, enfin, de Juliet, mais qui pense être Vivian pour l'instant, alors ça fait de ma victime faussement amie mon nouvel ami de par le corps qu'elle possède.

Tu suis toujours? Nickel.

"Sorcière. Mais je sais pas comment foutre dieu ça marche ces conneries. Moi j'fais pas de la magie de tapette..."

Car je suis un démon, pas un sorcier. J'ai des pouvoirs mais pas de la magie, puisque je suis une créature de Dieu, bien au dessus des lois établies et des mortels répugnants. mais présentement je ne suis doté que de magie, pas de pouvoirs, bien sûr la magie me confère des pouvoirs que j'ignore mais ils n'ont rien à voir avec mes pouvoirs, les vrais, ceux qui sont dans mon vrai corps, loin d'ici, alors je suis toujours l'heureux propriétaire de pouvoirs, mais pas des miens, car j'ai des pouvoirs, pas mes pouvoirs.
Oh, les voilà qui parlent de Juliet, celle que Dai a joyeusement mise enceinte. Tout du moins, c'est ce qu'il croit, puisqu'il s'agit en vérité de Vivian, actuellement Dai, mais qui est en réalité Juliet, qui se croit être Vivian, donc Dai a engrossé Vivian mais Vivian étant lui, il a surtout fait un enfant à Dai, or Dai c'est lui-même, alors que lui il est Vivian maintenant, ou Vivian est lui, mais Vivian c'est Juliet.

En fait Juliet est le père du gamin.

Le pauvre, il a l'air d'en chier d'ailleurs. Moi je me reprends d'un fou rire en caressant le pelage de Famine. Elle au moins, elle est restée elle-même, et elle s'est calmée depuis le temps, sans doute a-t-elle reconnu ma présence sans se soucier d'un corps différent. Si seulement tout le monde ici pouvait en faire de même, je ne rirais pas à chaque punchline de la joyeuse petite famille dysfonctionnelle.
Mes yeux errent sur l'allure singulière du démon, même s'il s'agit du rejeton de Dai et Vivian, enfin Juliet, mais Juliet est Vivian. Un nouveau fou rire, je lui souris en relevant mes yeux fous dans les siens. Juliet, c'est un peu son père.

"Et Dai c'est ta mère... C'est trop drôle..."

Je mords ma lèvre encore en sang pour retenir mes éclats d'amusement et reprendre un certain sérieux. Regardant Famine qui lève la tête vers moi, dans la confidence depuis le début, je réfléchis un instant avant de reconnaître ce visage et de relever mon regard vers lui.

"Mais dis-moi, je le connais ce démon. T'es bien mal tombé, mais je pense pas qu'il pourrira ton petit corps chétif. Par contre tu dois avoir sacrément envie de cogner là tout de suite..."

Donc. Dai est Vivian qui est Juliet et Juliet est Vivian qui est Dai, ajoutons à cela bébé qui est actuellement mon cher collègue Caël. Juliet et Dai qui se font des bébés et obtiennent un démon, un peu plus et j'en crèverais de rire moi. Et ça les enfants, c'est la plus belle raison au monde pour dire oui à l'avortement volontaire.
Un long soupire, je crache le sang et la salive humaine par terre, peu habitué à vivre sans nausée, peste, choléra, et bisous dans le cou. Je me demande si je peux crever dans ce corps...

"Eh, moi aussi je veux boire au fait." je reporte mes yeux sur Vivian, enfin Dai, mais t'as compris que ça tourne pas rond avec ce RP, oups, cette situation "De toutes façons, on va pas se mentir. Je le connais bien le vieux, on s'est juste fait baisés. Il a envie de jouer, on va le laisser faire, se saouler un coup, et attendre que ça passe. Il sera obligé de tout remettre en l'état sinon il aura une vague de suicide et l'Enfer est déjà surpeuplé."

Je souffle sur mes mèches trop longues avant de remettre mon débardeur en place, trop distrait par ce décolleté plongeant juste sous mes yeux.

"Toute la ville est sûrement dans la même merde, on a peut-être une chance de boire à l'oeil."

Et je me marre, encore, parce que Dai est Juliet, parce que Juliet est Vivian, parce que Vivian est Dai, parce que Caël est bébé, parce que bébé est Caël, et parce que... Je t'oublierais presque toi.

"Toi..." je tourne mes pupilles féminines vers le millenial sk8ter boi à qui je n'ai pas encore adressé un seul mot "J'ai très envie de te filer la peste, t'as de la chance que je puisse pas dans ce corps-là."

Clin d'oeil. J'ai toujours été du genre romantique.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 20 Mai - 17:48.



Jekyll & Hyde
#TeamCoinSombre
The only one come from just holdin' on. A bullet is on its way. And tell the whole world that I'm comin' home. Someone's gonna need a grave




« Ah ouais, un médium pas dans un corps de médium, c’est qu’il va être pratique, le petit. » Eh oh, je t’emmerde toi. T’es un esprit donc, question utilité, t’es au même niveau qu’un parapluie sous la douche. Et puis, si t’avais réfléchi deux secondes, tu te serais douté que oui, j’avais aussi changé de corps et que j’avais pas eu de chance à la loterie de la vie. Soudain, une armoire à glace apparaît à mes côtés et je fais un bond de surprise. Un peu plus et un cri de surprise m’échappait. « Rah, mais t’es pas bien toi ! » Il m'a fait peur, ce con. « Je crois qu’on est dans la merde. Au moins, ta descendance aura le soulagement d’une deuxième jambe fonctionnelle… ça lui plaira. Si tu as de la chance, il aura un corps de femme et te pondra un petit MacTavish. » Il dévisage Dài et moi, je le dévisage. Il n’y a que moi que sa présence inquiète ? La téléportation, tout ça ? Non, vraiment ? Bande de tarés. Et puis, avec ce corps, je suis incapable de déterminer sa véritable nature. Si j’étais encore médium, j’aurais pu sentir si c’était un indésirable, mais là, c’est le vide. Je ne pensais pas dire ça un jour, mais ça me manquerais presque. Presque.

« La descendance, elle a un nom. Et elle t’emmerde profondément. Irwyn ? C’est toi, l’irish ? » Mes lèvres s’ouvrent en un ‘oh’ silencieux. « L’English ? » Je le détaille de haut en bas. Bah ça va, t’aurais pu tomber sur pire. Ça va la téléportation et le corps de bodybuildeur ? Nan, mais vraiment, j’ai pas pu eu de chance avec ce corps. Le gamin est un Wiccan, je pouvais pas tomber plus bas. Rendez-moi mon corps, s’il-vous-plaît. « Hey, la politesse c’est pas pour les chiens petit salopard. Le fait que t’aie tiré au loto un corps démoniaque te permet pas d’insulter mes putains d’amis.» Wow, wow, wow. Trop d’informations d’un coup. Déjà, Edwin dans un corps démoniaque… Eurk.

« T’as des amis, toi ? Tu leur fais quoi en échange d’un peu de vie sociale ? Ça m’étonnerait qu’ils restent simplement pour tes beaux yeux
- Et tu iras te faire foutre pour ta descendance. J’vais pas engrosser une femme juste pour faire plaisir à ta putain de petite éternité pathétique. Dire que j’étais de bonne humeur avant de voir vos sales gueules. Tu veux quoi, l’irish ? Au cas où tu l’aurais pas remarqué, j’suis pas vraiment dans mon corps. La sauge servirait à rien. Je n’ai pas accès à ma magie.
- Et bah putain, changer de corps t’as pas rendu social en tout cas. T’as sucé un clown avant de venir ?
- Ça l’aurait peut-être rendu moins égoïste. Ed, je suis dans un corps de Wiccan, c’était pour moi la sauge. 
- Eeeh... Eh?... EeEeeh...  »

Je tourne la tête vers la jeune femme qui vient de rejoindre notre petit groupe de touristes. Je ne suis pas trop sûr si elle est là pour faire partie de la bande ou pour demander son chemin. Vu comment elle a l’air mal à l’aise, c’est peut-être une humaine qui ne comprend pas ce qu’il se passe. « Je crois que j'ai deviné. Ah, oui... C'est Bast... Salut. » Ouais, c’est bien, enchanté Bast, mais ça nous dit pas ce que tu veux. « Pile l’enculé qu’on voulait voir ! Tu te fais rare ces derniers jours mecs ! » Ah, bah apparemment, elle était attendue. Enfin il… Lui… Et le rat entre ses mains. Mais elle sort d’où ? Clocharde. Bordel, j’y comprends plus rien, moi. Surtout que j’ai qu’un morceau de la conversation, ça commence à devenir compliqué à suivre.

« Et du coup, le morveux et le mannequin ont échangé les corps aussi ou bien c'est le vrai packaging ? Dire que je pensais avoir tiré le gros lot en devenant une femme... » Alors, toi, je vais te frapper. Je ne suis pas un morveux. On n’a pas tous eu la chance de tomber sur un corps de mannequin démoniaque comme Edwin. « Hey, écarte toi de mon fils ou j’te jure que je te fais péter tes jolies dents. » Attendez… Quoi ?! « T’es son père ?! » Edwin, le fils de Dàibhidh ? Wow, je l’avais pas vu venir celle-là. « Bordel Edwin, t’aurais pu prévenir que Dài était ton père ! » Toujours le dernier au courant. J’en ai marre de cette situation. « Ça veut dire que t’es Écossais alors ? Ugh… English ou Scottish, t’as pas de chance niveau origines. » Je me passe une main sur le visage, trop d’informations d’un coup, je vais faire un burn-out.

« Bon, on a deux poltergeist toujours poltergeist, un medium qui sert plus à rien, un sorcier changé en démon et un démon qui sert plus à rien non plus. Quelqu’un a-t-il la moindre idée de ce qu’il se passe et de comment on arrange ça ? Histoire d’être un peu productif, aussi tentante soit l’idée de péter un cable et de continuer à s’insulter comme des putes en manque. Sans vouloir te viser de quelque façon que ce soit Viv. » Je ricane « Je savais bien que t’avais pas d’amis. » Bon, on rigole, on rigole, mais on est toujours au même point.

« Ça va, ce n’est pas faux, de toute façon. Et elle ? Elle a quelque chose de sympa dans le collimateur ou c’est une simple mortelle ? Parce que je nous vois mal juste attendre que ça passe… Quoi que ce n’est pas un spectacle si désagréable à observer. Si je pouvais boire, je proposerais de trinquer à ce merdier.
- Sorcière. Mais je sais pas comment foutre dieu ça marche ces conneries. Moi j'fais pas de la magie de tapette... »

Ok… Je sais pas si j’ai envie de rire face à l’attitude de Dài ou me demander si la transition de corps l’a pas un peu cassé. Je me doute que les deux esprits ont échangé de corps, mais vraiment, la scène vaut le coup d’œil. Une petite partie de moi n’est vraiment pas déçue d’être venue jusqu’ici.

« Et Dai c'est ta mère... C'est trop drôle... » Nouveau ricanement. Je tourne la tête vers Edwin qui, au même moment, se décide à frapper la blonde. Donc, Dài. Je crois que je vais avoir besoin d’une aspirine. « Avoir possédé mon géniteur quand il a engrossé Juliet ne te donne pas le droit de m’appeler ton fils. » Sale. Très sale. Du coup, est-ce que ça compte comme un plan à trois ? Hum… Bon, c’est pas la question ici, mais le débat est intéressant. « Ce n’est pas très correct pour la blondasse dans le corps de laquelle tu es de jouer avec mes nerfs comme ça, Dàibhidh. De toute évidence, aujourd’hui le rapport de force est inversé donc ne me tente pas. » Ç’aurait été tellement avec plaisir que je t’aurais laissé le tabasser, mais ouais, pensons à cette blonde qui va récupérerait un corps cassé. Enfin, c‘est un esprit, ce n’est pas comme si c’était vraiment grave de toute façon. Corps cassé ou pas, ils finiront tous par se faire exorciser. « Tête de gland. » Je mise 10$ sur Edwin qui lui crache à la figure, mais il se retient. Dommage.

« C’est quoi les risques d’avoir laissé mon enveloppe corporelle à un démon ? Je peux m’attendre à quoi une fois que les choses seront revenues à la normal ?
- Mais dis-moi, je le connais ce démon. T'es bien mal tombé, mais je pense pas qu'il pourrira ton petit corps chétif. Par contre tu dois avoir sacrément envie de cogner là tout de suite... »

Du moment qu’il ne cogne que sur les esprits, tout va bien, on peut considérer que la situation n’est pas trop grave. Toutefois, connaissant Ed et son sale caractère, je suis pas rassuré de savoir qu’il a hérité d’un corps de démon.

« Eh, moi aussi je veux boire au fait. De toutes façons, on va pas se mentir. Je le connais bien le vieux, on s'est juste fait baisés. Il a envie de jouer, on va le laisser faire, se saouler un coup, et attendre que ça passe. Il sera obligé de tout remettre en l'état sinon il aura une vague de suicide et l'Enfer est déjà surpeuplé. Toute la ville est sûrement dans la même merde, on a peut-être une chance de boire à l'oeil.
- Ouais, mais on s’en tape, c’est pas le moment. J’ai pas spécialement envie d’attendre qu’il se décide à tout remettre en ordre »


Ouais, rabat-joie de service, mais je déteste ce corps de Wiccan. Déjà, j’ai l’air de sortir des jupes de ma mère, et ensuite, même si ça me fait chier de l’avouer, être un médium me manque un peu. Certes, je n’entends plus constamment les esprits, mais être un médium avait des avantages non-négligeables. Donc, ouais, je suis un peu pressé. Surtout que bon, le gamin m’a expliqué comment fonctionnait son dos, mais… J’ai pas écouté.

« Toi… J'ai très envie de te filer la peste, t'as de la chance que je puisse pas dans ce corps-là. » C’était quoi ce clin d’oeil ? Elle s’est cru dans une série B ? « T’es pas spécialement mon genre, je ne joue pas avec les vieilles filles » Je balaye rapidement notre groupe du regard avant de me passer une main sur le visage. A cet instant précis, je désespère un peu. « Désolé de casser vos petites histoires de famille, mais voilà, les corps de Wiccans pré-pubères, c’est pas mon truc. » J’avais déjà un corps de lâche de base, mais là, c’est la meilleure. Ça, plus le fait de ne pas savoir distinguer qui est quoi me rend particulièrement irritable. J’ajoute dans un murmure, presque pour moi-même « Finalement, je ne dirais pas non à un verre »

Fiche codée par Koschtiel
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
l'ô dieu a du bon
avatar
Ô Dieu Connard
❝ l'ô dieu a du bon ❞
Messages : 594 Points : 6565 Date d'inscription : 02/10/2015
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Eye Of The Tiger - Survivor, Holding On For A Hero - Bonnie Tyler, Smooth - Santana ft Rob Thomas, Living On A Prayer - Bon Jovi, The Final Countdown - Europe, Bad - Michael Jackson, Gonna Need A Graves - Urban Country, Total Eclipse Of The Heart - Bonnie Tyler, Empire of Our Own - Raign, Don't Stop Me Now - Queen, Everybody Wants To Rule The World - Lorde
http://houseofhell.forumactif.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 20 Mai - 18:40.
Jekyll and Hyde
intervention du 20/05/17

Il souffla une première fois. Puis une seconde. Leva les yeux au ciel – ironie lorsque tu nous tiens – et se redressa, agacé, avant de tendre son visage courroucé vers Sa femme.

« C'est moi, ou c'est quand même pas l'idée du siècle ? On leur donne tout sur un plateau et au final... On s'ennuie définitivement. Je m'attendais à des effusions de sang, à de la baston, à de vrais combats... Pas à ce que ça leur semble tout à fait normal. Non mais... On les fait se réveiller dans le corps et de quelqu'un d'autre et même pas un peu de panique. »

Le Divin s'arrêta, croisa les bras, boudeur.

« Je suis déçu. »

L'expression enfantine aurait presque pu faire sourire la Mère Supérieure si la situation n'était pas au final si stupéfiante. Son Mari finit par tendre une main vers l'avant et d'un claquement de doigt en direction de la Nouvelle Orléans les désenchanta.

« Autant les délivrer, ils ont cassé mon jeu. Chérie, la prochaine fois, ce sera tellement terrible, que même les Anges en riront durant des semaines ! Tu verras ! »

Et bon sang, c'était pas facile de les faire rire, les Anges.

Notes aux joueurs
L'event se clôturera au 31 mai à 20h !

Vous retrouvez vos corps l'heure suivant le claquement divin (qui se répercute comme un coup de tonnerre dans le ciel). Sauf que dans sa déception de ses jouets pas assez divertissants à son goût (le chaos toussa toussa), Dieu vous a retiré vos pouvoirs pour la journée, même à ses enfants adorés. Vous vous réveillerez donc groggy, la tête dans le cul, et sans possibilité de vous défendre.

Bonne nouvelle : les démons sont donc vulnérables... mais vous l'êtes tous également. Pas de force supérieure, rien du tout... Tout est dans les muscles et l'intelligence. Donc... autant vous amuser, c'est l'occasion ou jamais ! Les esprit quant à eux, restent totalement translucides, ne flottent pas, et retrouvent des sensations « humaines » même si impossible de toucher un humain dans le cas présent. Si besoin de se déplacer, tous devront marcher ! Pour les autres, vous êtes un humain lambda pour la journée!

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 20 Mai - 22:14.

Jekyll and Hide
Dàibhidh ξ Vivian ξ Irwyn ξ Edwin ξ Bastian

Lorsqu’il vit son corps se lever pour rejoindre Bast, la blonde ne put réprimer un haussement de sourcil qui voulait clairement dire “ôte mes pattes du cul de mon ami s’il te plait”, avec tout le tact dont l’esprit était capable bien sur.

« Ça va, ce n’est pas faux, de toute façon. Et elle ? Elle a quelque chose de sympa dans le collimateur ou c’est une simple mortelle ? Parce que je nous vois mal juste attendre que ça passe… Quoi que ce n’est pas un spectacle si désagréable à observer. Si je pouvais boire, je proposerais de trinquer à ce merdier.
- Sorcière. Mais je sais pas comment foutre dieu ça marche ces conneries. Moi j'fais pas de la magie de tapette... Et Dai c'est ta mère... C'est trop drôle... »

Si le spectre avait été sur le point de lâcher une réplique bien sentie à Bast-la-catin à propos de sa nouvelle paire de talon et d’une certaine partie de son anatomie, il n’en eut jamais vraiment l’occasion. Il eut tout juste le temps de se tourner vers Edwin-a-deux-jambes avant d’être percuté en pleine mâchoire par son poing. Et, malgré le fait d’être totalement conscient du fait que s’en prendre une était définitivement une possibilité, il n’avait pas parié sur une telle force.

Soufflé par l’impact, le corps plus frêle et plus fragile de Vivian fit quelques pas désorienté vers l’arrière pour tenter de retrouver son équilibre. Mais son descendant ne lui laissa pas le temps de se reprendre qu’une main venait déjà enserrer son coup en une parodie d’étranglement. Sauf que les esprits ne respirent pas. Restait juste la douleur engendrée par la force de la poigne qui s’enfonçaient dans la peau délicate du cou de la blonde.

« Avoir possédé mon géniteur quand il a engrossé Juliet ne te donne pas le droit de m’appeler ton fils. »

C’est lorsqu’il sentis le liquide noir et épais qu’était l’ectoplasme lui emplir la bouche qu’il sembla s’extraire de l’attitude passive qu’il avait arboré jusqu’alors. Furieux, Dàibhidh se débattis pour échapper à la prise trop serrée du démon, agrippant son bras à deux main. Il tenta également de cracher le semblant de sang qu’il avait en bouche sur son assaillant, sans grand succès, puisque l’ectoplasme noir se désagrégea a l’instant même ou il quitta ses lèvres.

« Ce n’est pas très correct pour la blondasse dans le corps de laquelle tu es de jouer avec mes nerfs comme ça, Dàibhidh. De toute évidence, aujourd’hui le rapport de force est inversé donc ne me tente pas. Tête de gland »

Le poltergeist ne répondit pas. Il avait trop peur que sa voix ne sonne éraillée, et il était déterminé à ne pas lui faire se plaisir. Alors il se contenta d’imaginer toutes les horreurs qu’il pourrait lui faire subir pour se venger pour lui envoyer un large sourire. Sourire qui avait valeur de promesse à ses yeux. Il était plus que certain que Rosenbach paierait pour cet éclat de colère.

Il le toisa jusqu’à ce que son agresseur ne se détourne de lui pour s’intéresser à Barbie-Bast. Alors seulement il s’autorisa à essuyer d’un revers de la main l’ectoplasme qui avait coulé sur son menton. Il concentra également toute son énergie a réparer la gorge de l’enveloppe spectrale qu’il occupait actuellement. C’était moins rapide que ce à quoi il était habitué, mais au moins pourrait-il bientôt à nouveau parler sans risquer de donner l’impression qu’il venait de se faire étrangler par un bodybuilder sous stéroïdes.

« Eh, moi aussi je veux boire au fait. De toutes façons, on va pas se mentir. Je le connais bien le vieux, on s'est juste fait baisés. Il a envie de jouer, on va le laisser faire, se saouler un coup, et attendre que ça passe. Il sera obligé de tout remettre en l'état sinon il aura une vague de suicide et l'Enfer est déjà surpeuplé. Toute la ville est sûrement dans la même merde, on a peut-être une chance de boire à l'oeil.
- Ouais, mais on s’en tape, c’est pas le moment. J’ai pas spécialement envie d’attendre qu’il se décide à tout remettre en ordre
- Toi… J'ai très envie de te filer la peste, t'as de la chance que je puisse pas dans ce corps-là.
- T’es pas spécialement mon genre, je ne joue pas avec les vieilles filles. Désolé de casser vos petites histoires de famille, mais voilà, les corps de Wiccans pré-pubères, c’est pas mon truc. Finalement, je ne dirais pas non à un verre »

Le fantôme venait de se faire agresser par don descendant changer en démon, c’est c’était pourtant bien maintenant qu’il était le plus désarmé face à la situation. Observer le petit médium et Bastian faire copain-copain avait quelque chose de complètement surréaliste. Si Edwin ne venait pas de l’agresser, le tableau aurait même pu évoquer un groupe de vieux amis qui se retrouvent après une longue séparation. Et l’écossaises n’était pas certain d’aimer ça.

D’un autre coté, situation exceptionnelle impliquait comportement exceptionnel. Ce n’était pas non plus la première fois qu’un démon lui tombait dessus. Et il avait la certitude que son descendant paierait pour ça plus tard. Alors autant profiter un peu de la situation en essayant d’oublier la présence de l’autre rabat-joie. Et s’il pouvait lui donner l’impression qu’il n’avait pas du tout été touché ou blessé outre mesure, c’était que du bonus.

Estimant qu’il avait suffisamment réparer sa gorge endolorie que pour s’exprimer sans risque, il ouvrit la bouche pour laisser glisser hors de ses lèvres les premières lignes de Flower of Scotland, un sourire mutin au lèvres. Il ne lui fallut que quelques notes pour s’ajuster à la voix délicates de sa partenaire.

« O Flower of Scotland
When will we see
Your like again,
That fought and died for
Your wee bit Hill and Glen
And stood against him
Proud Edward's Army,
And sent him homeward
Tae think again. »


Il s’interrompit pour ricaner à la vue des regards qui avaient convergé vers lui. Il se contenta de hausser les épaules alors qu’il rejoignait Bast-je-serais-tout-ce-que-tu-veux-mon-choux en riant plus franchement cette fois.

« Quoi ? Je peux pas boire, alors autant prendre de l’avance sur les chants d’ivrognes hein. »

Une fois au coté de son ami, il se tourna vers son propre corps pour envoyer à sa comparse un clin d’oeil. Elle était probablement la seule ici à connaitre son histoire complète. Probablement la seule aussi a savoir pourquoi il avait tendance a chantonner cette chanson là en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 21 Mai - 15:07.

#TeamCoinSombre


«  Jekyll and Hyde»



 
D’un mouvement purement protecteur, Vivian se retourna vers son corps qui se fit frapper et tandis un bras vers le descendant qui s’en prenait à sa forme extoplasmique. Elle ne put s’empêcher de serrer la mâchoire sous le coup qui s’abattit sur son visage et de serrer les lèvres douloureusement quand les mains puissantes de l’unijambiste-comblé démoniaque d’emprunt s’en prit à sa gorge fine. Voir son mentor se faire ainsi violenter, dans son corps beaucoup plus faible, ne la laissa pas de marbre. Elle sentit la force de Dài se ressembler en elle, prête à frapper l’enveloppe charnelle sexy s’il ne s’éloignait pas pour lâcher son géniteur par intérim.

- Edwin, lâche le. Voulu t’elle dire, menaçante mais étrangement, sa voix masculine semblait plus triste et plus inquiète qu’elle ne le voulait réellement.

Prête à frapper à son tour, elle se désarma quand enfin il lâcha sa prise. Un roulement d’épaule, un craquement de nuque, Vivian arriva à détendre la tension dans le corps qu’elle avait en ce moment et leva son regard sur l’accablant résidu d’ectoplasme qui s’écoulait de sa bouche. Elle hocha négativement la tête, un sourcil relevé et exaspérée. Jamais ils ne pourraient s’entendre c’est deux là. Ils se ressemblaient beaucoup trop.

S’en était presque ridicule.

Comme de dire que Dài était la mère d’Edwin.

Probablement que le corps que Bastian avait était un peu intoxiqué ou qu’il devenait seulement un peu dépassé. Ce qu’il disait ne faisait plus de sens, sauf la partie des suicides de masse. Après tout, du coté des Esprits, le changement d’apparence ectoplasmique n’était pas un réel problème, celui chez les démons non plus, peut-être un peu plus chiant chez les médiums et les sorciers mais … Définitivement atroce chez les mortels ici bas.  

Ça allait être super à observer.

Son attention fut détournée par le chant mélodieux de sa propre voix. Flower of Scotland. Un hymne bien étrange en ce moment mais qui la fit fermer les yeux un instant sous ces paroles si bien chanté. Elle ouvrit ses yeux juste quand son mentor lui envoya un clin d’œil subtile et presque intimiste.

Vivian poussa un soupir trop féminin pour le corps de son amant et allait lui dire de se la fermer et de leur trouver la taverne en état la plus proche quand un grondement long, bas et puissant ce fit entendre. Une détonation venant du ciel. Un truc qui fit arrêter tout le monde l’espace d’un instant pour observer d’où cela venait. Le sol vibra même un bref instant sous les contres coups de ce son de tonnerre sans éclaires.

- Et puis quoi encore ? se questionna la belle blonde dans un corps de mec centenaire.

Elle consultât du regard le merdier général puis scruta un a un les membres de leur groupe d’infortune. C’était à la fois palpitant et terriblement cliché et ennuyant. Restez là à attendre et boire ( du moins, les regarder boire. ) pourquoi pas. C’est un art dans laquelle elle excellait, bien que l’envie d’utiliser les forces de Dài pour faire des conneries commençait à ce faire sentir.  


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 21 Mai - 16:09.

Jekyll and Hyde
ξ Team coin sombre ξ

« Mais dis-moi, je le connais ce démon. T'es bien mal tombé, mais je pense pas qu'il pourrira ton petit corps chétif. Par contre tu dois avoir sacrément envie de cogner là tout de suite... » Bon, au moins une bonne nouvelle. Je ne suis pas sûr de vouloir en savoir plus. Savoir un démon bloqué dans mon enveloppe amputée me laisse un arrière-gout amusé au fond de la gorge. Je suis sûr que, des deux, c’est probablement moi qui gagne au change. J’aurais été curieux de le voir essayer de se déplacer avec ma prothèse, tiens… Cela aurait pu être un spectacle parfaitement divertissant. « Eh, moi aussi je veux boire au fait. De toutes façons, on va pas se mentir. Je le connais bien le vieux, on s'est juste fait baisés. Il a envie de jouer, on va le laisser faire, se saouler un coup, et attendre que ça passe. Il sera obligé de tout remettre en l'état sinon il aura une vague de suicide et l'Enfer est déjà surpeuplé. Toute la ville est sûrement dans la même merde, on a peut-être une chance de boire à l'œil. » « Ouais, mais on s’en tape, c’est pas le moment. J’ai pas spécialement envie d’attendre qu’il se décide à tout remettre en ordre » Je lève les yeux au ciel. Ce qu’Irwyn peut être chiant parfois. Déjà, je vais faire comme si je n’avais pas entendu toutes les insultes que lui et le démon-barbie ont pu sortir sur les sorciers. On va faire comme si je n’avais rien entendu. Je préfère me défouler sur Dai tant que je le peux que sur eux de toute manière. C’est beaucoup plus jouissif. « Toi… J'ai très envie de te filer la peste, t'as de la chance que je puisse pas dans ce corps-là. » Je… Quoi ?! Elle vient bien de parler de refiler la peste à Irwyn ?! Tordu… Et malsain. Note à moi-même, ne jamais rester trop longtemps prêt de ce Bast quand il est sous sa véritable apparence. A vrai dire, vu la facilité avec laquelle j’ai écrasé mon poing dans le visage de la blonde, je ne crois pas vouloir un jour affronter un démon en pleine possession de sa puissance. C’est même à se demander pourquoi on lutte… Si les médiums de l’Audito pouvaient ressentir ce que je ressens en ce moment… S’ils savaient… Sans doute que la moitié de nos rangs serait déserté pour ne laisser plus que les indécrottables idéalistes bercés par les illusions du cinéma et des contes de fées qui nous ont appris que les gentils gagnent toujours au bout du compte. Un rire nerveux manque me gagner alors que l’inutilité de notre tentative de tenir tête me percute en plein visage. Je ne suis pas sûr que l’on puisse lutter contre eux… « T’es pas spécialement mon genre, je ne joue pas avec les vieilles filles » La remarque me ramène au présent et ne peux m’empêcher de me tirer un sourire ainsi qu’un sentiment de satisfaction. Un sentiment étrange que je m’empresse de ravaler. « Désolé de casser vos petites histoires de famille, mais voilà, les corps de Wiccans pré-pubères, c’est pas mon truc. » En effet, ce corps ne lui va pas. Mais je ne peux retenir un léger sourire amusé de me monter aux lèvres en le détaillant. En effet, je ne l’avais jamais vu avoir l’air aussi mal dans son corps. C’en est presque ridicule. « Finalement, je ne dirais pas non à un verre » « Et moi donc… »

« O Flower of Scotland when will we see your like again, that fought and died for your wee bit Hill and Glen and stood against him proud Edward's Army, and sent him homeward tae think again. » Je ne regarde même pas la petite blonde que j’ai précédemment molesté, bien que l’envie de recommencer soit présente. Je me contente de rouler les yeux au ciel en l’insultant mentalement. Enfoiré arrogant. Voilà qui est fait. Donc. Je le vois rejoindre la jeune femme aux rats avant de passer un bras autour de ses épaules. « Quoi ? Je peux pas boire, alors autant prendre de l’avance sur les chants d’ivrognes hein. » J’allais faire un commentaire à ce sujet quand un grondement m’arrêta. Au même titre que pour la blonde dans l’enveloppe de l’écossais, je lève les yeux au ciel, curieux de voir la foudre zébrer les nuages. Mais rien ne vint. Pas même l’odeur si particulière de l’orage à venir. Quelque chose cloche. Un sifflement agacé m’échappe alors que je me retrouve pour la première fois incapable de comprendre un phénomène visiblement naturel. Ouais, la téléportation, la capacité de toucher les esprits et la superforce, c’est bien rigolo tout ça… Mais mes dons naturels me manquent un peu. « Et puis quoi encore ? » Le tonnerre… Sans la foudre… Qu’est-ce que Taranis est en train d’essayer de nous dire… ? Je jure dans ma barbe. Si seulement tout cela n’était pas si complexe… « Je n’aime pas ça… » Je me passe une main dans les cheveux et je soupire lourdement. Qu’est-ce que les dieux ne nous font pas faire parfois… Je m’approche de la blonde coincée sous la forme exaspérante de mon ancêtre. « On se connait ? Je ne me souviens pas t’avoir déjà vue dans le coin mais, indéniablement, tu sais qui je suis… Pas que continuer de t’appeler la blondasse me dérange mais un prénom, ça serait quand même mieux. » Surtout si je veux menacer Dàibhidh de faire exorciser sa petite amie s’il devient trop pesant et emmerdant. « Putain, c’est vraiment trop de putain de bizarre… » Parler comme ça à Dài… En ayant conscience que ce n’est pas lui… Mais sa sale gueule de fouine reste définitivement la même… Je me détourne vers le démon à talon aiguille. Peut-être que lui en saura peut-être plus sur ce qu’il vient de se passer. « Hey, Barbie. T’as une idée de ce qu’il vient de se passer ? Encore une connerie démoniaque genre la bouche de l’Enfer ou ça a rien à voir avec vos petits trucs malsains ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Jekyll & Hyde [Bastian & Vivian & Dàibhidh & Edwin & Irwyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» Dr. Jekyll and Mr. Hyde
» Le monde de Hyde
» Hyde en moi, Aïe pour toi, Hyde en toi, Aïe pour moi ! | Ferdinand - Hector
» DOCTEUR JEKYLL AND MISTER HYDE (livre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: Throw It All Away :: Archives :: Poisson D'Event :: Il marcha sur l'eau-