AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Maintenance du forum ce 23/07 à 14h =D
Pour soutenir le forum ♥
n'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur Bazzart & PRD
GROUPES
Merci de privilégier les Esprits (en priorité), Humains et Démons,
ainsi que sorciers voudouns lors de votre inscription! ♥

Partagez | .
 

 He rose from the dead on the third day | PV Dai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Black Death and Chill
avatar
Bastian A. Lacroix
❝ Black Death and Chill ❞
Messages : 695 Points : 1660 Date d'inscription : 21/02/2017
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Blue Monday - New Order
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 5 Avr - 12:37.
Heathens ✝ Chanson paillarde et débauche perpétuelle.

J'aime ma vie d'humain. Je mentirais si je disais que je déteste prétendre être ce que je ne serais jamais. J'adore voir l'inquiétude monter chez les autres lorsqu'ils pensent que je risque ma vie, que je vais me blesser. Je vis pour ce mensonge, ce risque que je ne prends jamais. J'aime ma vie, j'aime me fondre parmi cette foule mortelle.
Je baisse les yeux vers mon verre alors qu'il flambe doucement. Le barman, fier de lui, le pousse vers moi sans craindre la flamme bleue qui s'en échappe. Je feins un sourire en levant les yeux vers lui avant de me risquer à tremper un doigt dans le liquide en feu. L'alcool qui humidifie ma peau s'estompe rapidement sous la flammèche bleue et je l'éteins immédiatement sur ma langue en fermant la bouche, acclamé par quelques amis ivres morts.
L'un d'eux me frappe le dos virilement, m'encourageant à boire mon verre cul sec. Je relève mes cheveux alors que ma seconde main saisit le shooter. Un bref souffle vient atténué la flamme alors que j'avale aussitôt l'alcool. C'est lui qui vient brûler ma trachée et non pas le feu déjà éteint contre mon palais. Je repose mon verre, retourné, sur le comptoir, riant du barman qui s'affaire déjà à nettoyer ma connerie juvénile.
Je me lève de mon tabouret, titubant, le regard trouble face à ma foule d'amis, connaissances vagues avec qui je tache de jouer de la musique deux soirs par semaine. Je grimpe sur le billard, non sans mal, et je repousse du pied les boules numérotées et le triangle qui y siégeaient encore.

"C'est qui l'patron, bordel de merde?!"

Tous scandent un nom, un seul: Bast. Je m'accorde un rire de fierté en écartant les bras, Christ blasphémé. Ma tête vient heurter la lampe fixée au plafond et je porte une main contre le bleu que j'aurais demain. Je décide de redescendre de mon piédestal misérable, sautant à moitié, manquant de tomber aussitôt si un ami ne m'avait pas rattrapé par l'épaule. Je me dégage en riant encore sous mes cheveux noirs, grimaçant la langue sortie vers ce piètre batteur. Selon lui, j'ai déjà assez bu, et fumé, et je devrais rentrer. Je me moque de lui, encore, en m'adossant au bar. Je replie les coudes contre le bois sombre, me fixant ainsi à ma place tandis que le bar tout entier semble encore se mouvoir sous mes pieds.

"T'as raison, vieux. C'est foutrement pas bien l'alcool!"

Je me tiens au centre du bar, mes quelques amis autour de moi. Mon Judas infidèle reste à ma droite, les autres l'écoutent avec rires et amusement. Je montre les paumes en signe de vérité, malgré mon auréole brûlée. Un rictus me hante, Dieu m'est témoin. Les verres vides siègent encore derrière moi, mon sang infect.

"On devrait seulement boire du vin à la messe!" j'attrape un shooter vide que je lève, sûr de moi "Ceci... Ceci n'est clairement pas mon sang mais putain je dois en avoir trois grammes dans les veines là!" j'éclate d'un nouveau rire puéril en lâchant le verre, rattrapé de justesse par le barman avant de s'éclater contre le bar "C'est pas bien l'alcool. C'est pas bien du tout! La vie elle est belle que quand on est sobre... et triste... putain de triste! Alors faut pas boire. Jamais!"

Je lève les yeux vers un nouveau venu dans le bar, et mon sourire s'illumine d'un air de gamin retrouvant ses dessins animés du samedi matin.

"T'es là toi?!"

J'exclame un "Super" à la dernière syllabe prolongée. Ce visage, même flouté par l'alcool gagnant ma raison, je le reconnaîtrais parmi une foule de jumeaux. Les personnes que je garde hors des Enfers volontairement, j'en connais trop peu pour pouvoir oublier leur apparence.
J'abandonne ma cène diabolisée pour aller étreindre l'esprit intangible qui se dresse dans le bar. Je ne parviens pas à retenir mes éclats de rire alors que j'entoure son cou de mes bras, à moitié pendu là.

"Dai, mon pote, mon frère! Tu me manquais, bordel!"

Les verres vides m'arrachent un nouveau fou rire qui se suit d'un long soupire. Je me redresse difficilement pendant que mes doigts glissent dans sa nuque. À peine ai-je relevé les yeux vers lui que je les referme en venant voler un baiser langoureux à ses lèvres. Mon rire résonne contre sa bouche avant que je ne m'écarte de lui. Je me retourne vers mes apôtres stupides dans une attitude de meneur, d'acteur, de digne fils du Vieux.

"Aller, tournée générale!"


You'll realize I'm not your devil anymore


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I bet you're expecting to hear a joke about ghosts, right ? THAT'S THE SPIRIT
avatar
Dàibhidh MacTavish
❝ I bet you're expecting to hear a joke about ghosts, right ? THAT'S THE SPIRIT ❞
Messages : 384 Points : 1306 Date d'inscription : 05/01/2017
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 18 Mai - 20:10.

He rose from the dead on the third day
Dàibhidh ξ Bastian




Le soleil tombait sur la ville avec une sorte de fatalité, étirant les ombres de ce qu’il restait de la ville. Chacun semblait vaquer à ses occupation sans faire attention à la silhouette qui semblait glisser au milieu de la foule, traversant parfois un passant comme s’il n’avait pas été là. Et ce même si, techniquement, c’était lui même qui n’était pas là. En tout cas, pas aux yeux des simples mortels.

Dàibhidh avait toujours apprécié errer en ville à la tombée de la nuit, c’était le meilleur moment pour organiser des farces ou des incidents fatals selon lui. Oh, naturellement, il appréciait toujours quand ses petites mises en scènes trouvaient leur public, ce qui était plus facile en journée, mais depuis qu’il avait rejoins plus ou moins de plein grès l’Audito Mortis, il était tenu de se tenir a carreaux. Officiellement en tout cas. La vérité étant juste qu’il devrait se montrer plus discret lorsqu’il s’amusait a semer le chaos.

La vérité, c’est qu’il n’en avait pas grand chose à faire de l’Audito ou du fait de secourir des âmes mortelles. Il était plus intéressé à l’idée de s’assurer une place qui le protégerait de tout exorcisme. Et s’il pouvait renvoyer les démons d’où ils venaient pour retourner au sommet de la pyramide alimentaire, ce n’était qu’un bonus. Non, la vérité était que tout ça tournait encore autour de son descendant. Son stupide, borné, vindicatif descendant.

C’était d’ailleurs la raison pour laquelle il arpentait la ville. Pour retrouver un bon ami à lui, histoire de lui demander un service. Il n’avait pas eu le temps de s’en occupé plus tôt, bien que l’idée ne tournait dans sa tête depuis un moment maintenant, à cause des menaces d’exorcismes qui avaient plané sur lui.

Et il n’y avait vraiment qu’une seule façon de trouver Bastian lorsqu’on le cherchait : faire la tournée des bars.

C’est donc ce que l’ectoplasme s’employait à faire,  traversant les murs des divers établissements qu’il visitait rapidement, se téléportant de l’un à l’autre et faisant des grimaces aux rares personnes capables d’apercevoir son enveloppe désincarnée.

C’est finalement dans le West Quarter que le poltergeist mit la main sur le démon. Dans tout les cas, il l’entendis clairement avant de le voir.

« On devrait seulement boire du vin à la messe! Ceci... Ceci n'est clairement pas mon sang mais putain je dois en avoir trois grammes dans les veines là! C'est pas bien l'alcool. C'est pas bien du tout! La vie elle est belle que quand on est sobre... et triste... putain de triste! Alors faut pas boire. Jamais! »

L’écossais retint une grimace face à la parodie de scène chrétienne qui se jouait en face de lui. Bastian l’avait toujours rassuré sur le fait que toute ces conneries de dieu unique étaient… Et bien, des conneries. Mais il prenait de toute évidence un fervent plaisir à en détourner les textes. Et quand bien même Dàibhidh aurait put apprécier de voir ainsi la chrétienté tournée en ridicule, la simple évocation de cette religion avait tendance à lui hérisser le poil.

C’est donc un air bougon que le fantôme affichait sur base régulière (certains disent même que sont visage est naturellement ronchon) qui répondit au sourire extatique de l’entité démoniaque.

« T'es là toi?! Supeeeeeeeeer ! »

Pour un peu, le pas alcoolisé de son ami et sa joie évidente de le trouver là auraient put suffire à dérider le spectre. C’est d’ailleurs un semblant de sourire qui étira ses lèvres quand le plus petit s’effondra presque contre lui, le laissant supporter son poids dans une sorte de parodie d’étreinte.

« Dai, mon pote, mon frère ! Tu me manquais, bordel !
- Ouais, tu m’as manqué aussi mec. Mais la nuit est encore jeune, je pensais pas que tu serais déjà torché. »

C’est un fou rire qui réponds a sa tirade. Docile, l’esprit ne se dégagea pas. Il passa même un bras dans le dos du démon pour lui éviter de finir par terre. Geste qu’il regretta presque immédiatement alors que son ami l’attirait contre lui pour sceller ses lèvres des siennes. Le baiser, aussi langoureux que surprenant, s’acheva avant même que l’ectoplasme n’aie eut le loisir de réagir.

C’est donc un Dàibhidh tendu comme un string qui regarda avec colère son ami s’éloigner de lui. N’ayant jamais été quelqu’un de particulièrement tactile -surtout depuis sa mort- ce genre de contacts et d’attention avaient tendance à le laisser complètement désarçonné. Et s’il y avait bien un truc qu’il n’aimait pas, c’était de se trouver désarçonné par le démon qu’il venait voir pour obtenir un service. Mais justement parce qu’il lui devait un service, il se contenta de mordre sur sa chique et laissa passer l’incident sans faire de scandale.

Probablement dans le but de protéger l’intégrité de son enveloppe désincarnée, il laissa courir son regard sur les mortels présents. Il choisit l’un des compagnon de beuverie de Bastian qui semblait le moins imbibé et flotta jusqu’à lui d’un air tranquille. Juste avant de prendre possession de son corps de façon brutale, passant ses nerfs sur cet inconnu, muselant son âme ivre pour ne même pas avoir à l’entendre.

Si la démarche le calma déjà dans une certaine mesure, les effets de l’alcool qu’il ne tarda pas a ressentir sur son corps d’emprunt finirent le travail. C’est donc avec le sourire retrouvé qu’il profita de la boisson offerte par son ami, se glissant à sa droite et posant sa main sur son épaule pour attirer son attention. Il lança vaguement un regard autour de lui pour s’assure qu’aucun des autres “apôtre“ ne puisse l’entendre, avant de lui glisser quelques mots à l’oreille.

« Bast, on peut s’trouver un endroit moins remplis de mortels ? Je peux pas me permettre un massacre ce soir. »


DEATH, UH ?
THAT'S FOR LOOSERS


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Ô Dieu Connard
❝ Admin ❞
Messages : 510 Points : 5311 Date d'inscription : 02/10/2015
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day: Eye Of The Tiger - Survivor, Holding On For A Hero - Bonnie Tyler, Smooth - Santana ft Rob Thomas, Living On A Prayer - Bon Jovi, The Final Countdown - Europe, Bad - Michael Jackson, Gonna Need A Graves - Urban Country, Total Eclipse Of The Heart - Bonnie Tyler, Empire of Our Own - Raign, Don't Stop Me Now - Queen, Everybody Wants To Rule The World - Lorde
http://houseofhell.forumactif.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Hier à 14:34.
Bonjour,

   Le RP n'a pas de réponse depuis au moins un mois, faut-il l'archiver ? Si c'est le cas, pensez à prévenir dans le sujet adéquat. S'il n'est pas terminé, n'oubliez pas votre partenaire de jeu :beuh:
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

He rose from the dead on the third day | PV Dai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dead Or Alive 5 Last Round
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: New Orleans :: West Quarter-