AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


n'hésitez pas à nous laisser un petit mot sur Bazzart & PRD
GROUPES
Merci de privilégier les Esprits (en priorité), Humains et Démons,
ainsi que sorciers voudouns lors de votre inscription! ♥

Partagez | .
 

 Si je te le dis ! | Caleigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 14 Fév - 15:50.



Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Légèrement agacé, Connor croisa les bras sur sa poitrine, considérant l'air dégouté qu'arborait le visage de Caleigh devant le plat qu'il venait de mettre sous son nez. Haussant un sourcil, il attendait avant de soupirer :

« Ce n'est que des sauterelles Callie....Bien qu'en Afrique, on les saupoudre de piment pour les relever. Fais pas cette tête là, ce n'est pas comme si on avait le choix je te rappelle. »

Parce que la situation était devenue, de chiante à carrément merdique. Les rationnements se faisaient plus rares et l'ancien militaire ne savait même pas si la ville était toujours livrée par les états voisins. Le pire fut sans doute cette soudaine invasion de sauterelles sorties d'on ne sait où ravageant les maigres tentatives des fermiers du coin pour ressusciter quelques peu leurs champs dévastés. Il faut dire qu'ils les cumulaient, durant le chaos qu'avait vécu la ville, sa maison de famille avait été détruite, Mama, Caleigh et lui, à la rue. Il avait fallut s'organiser dans l'urgence et sauver ce qui pouvait encore l'être. Pour autant Connor n'était pas quelqu'un de matérialiste mais cela ne l'a pas empêcher de ressentir un pincement au cœur devant le tas de gravats qu'était devenue sa maison d'enfance. Il avait perdu le seul lien qui le rattachait à ses parents. Il ne restait plus rien des souvenirs construit durant des années...Peut être quelques photos sauvées on ne sait comment.

Aujourd'hui, même si il continuait à bosser avec Aedhan et son frère, il devait bien avouer que la situation était en passe de devenir invivable. Même le boulot s'y mettait. Bien sûr, il avait de l'argent de côté mais que pouvait on en faire lorsqu'il n'y avait rien à acheter ? Oh il avait bien proposé a Mama et Caleigh de partir dans la ville voisine avant que la Nouvelle Orléans ne soit définitivement bouclée mais ces têtes de mule avaient refusés. Total, ils vivaient comme ils le pouvaient dans un baraquement et rationnaient leur provision. Manger des sauterelles était sans doute le moins pire de ce qu'ils pouvaient faire pour ça d'ailleurs. C'était bourré de protéines. Peu ragoutant mais nourrissant. Malheureusement, il fallait en convaincre la superbe jeune femme qui lui faisait face. Et c'était pas gagné, d'autant plus que leur relation était encore tendue, difficile car pas clairement définie. Ce qu'elle lui reprochait assez régulièrement d'ailleurs. Ce qu'il repoussait encore plus régulièrement.

« Franchement tu chipote pour pas grand chose, ferme les yeux et imagines toi que c'est des frites. Ou des chip's, mais on ne peut pas continuer a taper dans nos réserves, on est même plus sûrs d'être ravitaillés ce mois ci. »

Ajouta-t-il en asseyant en face d'elle, poussant d'un index déterminé le plat vers la métisse. Pour faire bonne mesure, il attrapa une poignée de sauterelles grillées et les avala. Bon il fallait être honnête, c'était pas super bon, mais il avait déjà mangé pire...du scorpion par exemple et même des vers.

« Caleigh... »

soupira-t-il en remarquant qu'elle ne faisait toujours pas un geste vers les sauterelles.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who see spirits
avatar
Caleigh Laveaux
❝ I'm a team Warrior who see spirits ❞
Messages : 66 Points : 1864 Date d'inscription : 23/11/2016 Age : 32
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 26 Fév - 5:35.
« Non. »

Elle le regardait avec un air buté, mais tant pis. Il était hors de question qu'elle mette ces machins là dans sa bouche. Rien que d'y penser, cela la rendait malade. Ce n'était pas parce qu'elle avait de lointains ancêtres africains qu'elle devait se plier à ses arguments. Et même si elle était une prêtresse vaudou, elle ne mangeait pas n'importe quoi. Il y avait une différence entre jouer avec des pattes de poulets, comme il disait, et manger des insectes. En plus, ça devait croquer dans la bouche... Elle allait vomir.

« Je préfère encore crever de faim. »

Bon, c'était un peu exagéré, elle n'avait pas l'intention de se laisser mourir de faim non plus mais... il devait bien y avoir autre chose... Même si la situation n'allait pas vraiment en s'arrangeant. Elle avait pensé que maintenant, le pire était passé, que la ville allait être reconstruite et qu'ils allaient pouvoir revivre une vie à peu près normale, retrouver un logement décent... Même si, au moins, le baraquement était petit et forçait Connor à vivre avec elle. Et ça, c'était bien, parce que cet âne bâté continuait à avoir des scrupules de désirer Caleigh, cette femme qu'il avait connu petite fille. Quel crétin quand même. Elle avait grandi bon sang et bien grandi. Elle n'avait plus rien d'une gamine, elle s'offrait librement à lui, mais non, monsieur avait des scrupules. Elle avait pourtant pensé la partie gagnée quand il lui avait cédé, mais que nenni ! Il esquivait depuis. Et vu tout ce qui leur était tombé dessus, elle avait eu autre chose à penser. Jusqu'à sombrer dans la magie noire quand elle avait été enlevée et maltraitée, trouvant dans la magie la chaleur réconfortante d'une arme pour se défendre. Malheureusement, c'était illusoire et Connor l'en avait tiré. Voilà. Monsieur se permettait d'intervenir dans sa vie comme bon lui semblait, mais il se faisait oublier quand elle avait envie de lui.

« Alors écoute, j'ai beaucoup d'imagination, mais pas à ce point là. »

Imaginer que ce machin riquiqui et dégueulasse était une frite ? Non mais... Elle étrécit les yeux alors qu'il poussait l'assiette vers elle et en avalait pour montrer l'exemple devant l'air dégoûté de la jeune femme.

« Tu es peut-être doué pour masquer la réalité, mais pas moi. »

Alors ça, c'était totalement gratuit et plein de sens. Et d'accusation aussi. Oui, il se voilait la face concernant la magie, les concernant ensuite. Jusqu'à ce que la ville parte en fumée et qu'il soit impossible de nier l'existence des fantômes et de la magie, Connor avait soigneusement mis des œillères et éviter toute allusion à ça. Mais recouvrir d'un mouchoir un problème ne le faisait pas disparaître non plus. Là, il devait bien admettre que ce n'étaient pas que des sottises racontées par une vieille gouvernante noire ou une jeune fille trop excentrique ! Et bien, pour le sexe avec elle, c'était pareil. Il se voilait la face. Jusqu'au jour où il ne pourrait plus le faire et elle avait hâte que ce jour arrive enfin.

« OK. »

Attention, danger. La jeune femme se fendit d'un sourire, changeant d'angle d'attaque. Mauvais signe pour Connor.

« Je m'imagine que ce sont des frites. Tu imagines que je ne suis pas Caleigh, la gamine avec ces couettes que tu as connue. Deal ? »

En gros... Si elle mangeait ces sauterelles avec de l'imagination, il faisait taire ses scrupules stupides et lui donnait ce qu'elle voulait. Équitable, non ?


I put a spell on you...

    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 4 Mar - 23:51.

Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Connor poussa un soupir sonnore.

« Bon sang Callie, ce que tu peux être têtue ! »

Il se pinça l'arête du nez avant de croiser ses bras sur sa poitrine en la considérant en fronçant légèrement les sourcils. Contrarié.

« Crever de faim, mais oui, c'est tellement mieux. »

ricana-t-il devant la façon qu'elle avait de sortir autant d'absurdité que celle là. Ce n'était tout de même pas difficile quoi ! Bon lui y était habitué c'était certain et il avait mangé des trucs bien moins ragoutant que ça, mais elle, c'était pas son cas. Elle avait été trop habituée aux bons petits plats de Mama. Seulement la situation avant changée et ils n'avaient plus de bons petits ingrédients pour les faire. Mais la forcer a manger des sauterelles, ça semblait au dessus de ses forces apparemment. Elle freinait des quatre fers mais avaient ils réellement le choix ? Non, plus maintenant. En apparence, tout semblait prendre le chemin de la reconstruction mais Connor était bien placé pour savoir que la réalité était bien plus problématique... Et elle faisait la fine bouche. Rha ! Jura-t-il en devers lui. Elle repoussa l'assiette en se fendant d'une remarque venimeuse dont il comprit parfaitement le sens. Pourtant, il se contenta de rétorquer d'un ton neutre :

« Je ne vois pas de quoi tu parle et en toute honnêteté, c'est très facile d'imaginer que c'est une chips. Ca croustille pareil. »

En vérité, elle l'épuisait. Ce n'était tout de même pas difficile de comprendre qu'ils ne tiendraient pas si ils tapaient sans arrêt dans leur réserve ! Il préférait rationner et c'était sans doute plus facile pour lui que ça ne l'était pour elle, soit, mais quand même. Mama faisait des merveilles avec un rien mais quand même un rien n'existait plus on faisait quoi. Et puis là, elle lâcha l'affaire. Connor plissa quelque peu les paupières. Ca c'était trop facile tout à coup. Que mijotait elle au juste ? Ah. Et ben il n'eut pas a attendre longtemps en fait. La sale petite peste. Elle profitait sans vergogne du fait qu'il la désirait mais se l'interdisait. Situation compliquée certes, qu'il gérait comme il le pouvait, mais il avait fait l'erreur de le lui faire savoir. Depuis, elle n'arrêtait pas, rongeant lentement mais sûrement sa résistance. Dans tous les cas, il pouvait lui reconnaître une sacrée détermination, beaucoup aurait déjà laissé tomber depuis le temps. Mais pas elle.

« Très bien. Je ne te vois pas comme une gamine avec des couettes. Maintenant mange. »

Après tout, c'était ce qu'elle avait demandé non ? Il se doutait bien de ce qu'elle avait réellement voulu dire mais en attendant, il se contentait de lui balancer un fait sans bouger de sa place attendant patiemment qu'elle mange ses sauterelles. La seule différence notable étant sans doute qu'il la couvait d'un regard brûlant. C'était ça le deal nan ?
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who see spirits
avatar
Caleigh Laveaux
❝ I'm a team Warrior who see spirits ❞
Messages : 66 Points : 1864 Date d'inscription : 23/11/2016 Age : 32
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 19 Mar - 12:08.
Je devais avoir l'air d'une petite fille butée. Et ce n'était pas forcément la meilleure chose à faire pour que Connor me considère comme une femme et ai envie de moi. Mais je n'y pouvais rien, cela me dégoûtait et désolée, non, je n'avais pas été en mission je ne savais trop où à devoir bouffer des trucs dégueulasses pour survivre. Pardon monsieur le militaire. Alors oui, j'étais têtue. Je faisais ma diva, voilà. Et je voyais bien que cela déplaisait profondément à Connor qui me jetait un regard exaspéré et croisait ses bras sur sa poitrine, faisant saillir les muscles de ses biceps. On parlait de quoi déjà ? Ah oui... Se nourrir. Je lui jetai un regard noir quand il ironisa avec moi. Qu'il était agaçant ce type. Pourquoi est-ce que j'étais si accroc à lui ?

« Tu mens très mal. »

Il pourrait au moins avoir la décence de m'affronter et ne pas laisser passer le sujet en jouant les idiots. Mais non. Il fuyait. Tu parles d'un courage. Super le militaire. Il fuyait ce qui le dépassait. A chaque fois. Il avait fuit la magie, il fuyait ce qu'il ressentait pour moi. Parce que je savais que je ne le laissais pas indifférent, il s'appliquait bien trop pour maintenant la distance entre nous. Et j'avais bien constaté sa fougue au lit, avec moi, même en ayant trop bu. Je savais que je n'étais pas n'importe quelle femme à ses yeux. C'était aussi le problème d'ailleurs... Il m'aurait sans doute déjà cédé si j'avais été une femme quelconque et pas la petite Callie qu'il avait vue grandir, hein. Pfff, la vie était mal faite. Pourtant, je décidai de changer d'angle d'attaque. Sournoisement sans doute, mais hé, c'était la crise, alors il fallait bien ruser un peu. Cela ne plut pas vraiment à Connor d'ailleurs, je pus le voir dans l'éclat de ses yeux bleus, mais je ne me démontai pas, soutenant son regard. Sauf qu'il décidait encore de faire l'imbécile.

Ah il voulait jouer à ça ? Très bien. Nous allions jouer. Et j'allais gagner. Je ne pouvais pas ignorer son regard sur moi. Il avait envie de moi. Alors pourquoi s'infliger cette torture au juste, hein ? Franchement, pourquoi résister ? J'étais adulte et consentante !

« Parfait. Dans ce cas, tu n'as aucun scrupule à me faire l'amour, n'est-ce pas ? Puisque je suis une adulte, que je sais ce que je veux et que je suis pleinement en mesure de prendre mes décisions. Et ce que je veux, c'est toi, Connor. »

En disant cela, je m'étais rapprochée de lui, me plantant devant cet homme imposant qui semblait craindre... quoi au juste ? C'était quoi le problème avec moi ? Qu'il n'était pas le mec qu'il me fallait ? Qu'il ne pouvait pas me promettre une grande et belle histoire d'amour, ni être le père de mes enfants ? Foutaises que tout cela. Je me moquais bien de ces considérations à l'heure actuelle. La ville était en ruines, tout était à reconstruire, nos existences étaient précaires. Je ne rêvais pas d'un avenir radieux. Je voulais juste adoucir mon présent et cesser de me torturer pour un homme qui était aussi sensible à mon charme que je l'étais au sien.

« Franchement, c'est quoi le problème, Connor ? Je ne te plais pas ? »

Qu'il ose seulement dire que c'était ça et j'allais lui envoyer son bol de sauterelle dans la tronche. Parce qu'il ne pouvait pas mentir avec aplomb en me regardant comme ça ! Il n'oserait quand même pas me faire cet affront n'est-ce pas ? Pas sûre... il fallait s'attendre à tout avec cet homme buté.

« Pourquoi tu nous infliges cela à tous les deux ? La vie est assez difficile sans qu'on se rajoute des souffrances, tu ne crois pas ? »


I put a spell on you...

    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 1 Avr - 16:30.

Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Elle avait raison, il mentait mal. Peut être parce qu'il ne s'en donnait pas la peine non plus. De toute façon, ça aurait été encore pire si il l'avait vraiment fait non ? Callie ne lâchait rien. Parce qu'elle ne voulait rien lâcher malgré ce qu'il pouvait lui dire. Un mur était plus souple qu'elle parfois et, autant le dire, si Connor avait l'habitude de la rigidité militaire, elle pourrait en remontrer aux plus féroces soldats a ce niveau. Et pire, elle n'était surtout pas du genre a se laisser marcher sur les pieds et assumer ce qu'elle voulait. Ce qu'elle lui fit savoir sans ambages. Le bleu des iris du militaire s'assombrit brusquement tandis qu'il cachait un frisson. Au moins, il pouvait lui reconnaître cela, elle n'y allait jamais par quatre chemin.

Il croisa les chevilles en scrutant les traits de son visage avec attention. Effectivement, dis comme ça, ça semblait tellement simple. Tellement facile. Mais cela ne l'était pas. Pas pour lui. Une autre qu'elle ? Oui, cela l'aurait été, elle ? Non, ce n'était pas aussi simple. Voulait il lui infliger ses cauchemars ? Ces insomnies ? Sa prise de risque inconsidérée, comme si sa vie n'avait plus de valeur ? Mais cela, Callie en était elle seulement conscience ? Il avait un doute et pourtant il avait déjà tenté de le lui faire comprendre, mademoiselle était butée comme jamais et s'amusait a balayer ses arguments d'un revers de la main. Il eu un sourire ironique :

« C'est très simple dans ta bouche. Mais ça ne marche pas comme ça Callie. Ce que tu endure n'est rien a coté de ce que tu peux subir avec moi et tes bons sentiments sont bien gentils mais insuffisants. Je ne peux pas t'offrir ce que tu veux et tu le sais aussi bien que moi, ce n'est pas la première fois que nous avons ce genre de conversation toi et moi. »

Un soupir traversa sa poitrine massive avant qu'il ne secoue légèrement la tête :

« Dans tous les cas, je peux saluer ta détermination, mais je doute qu'elle arrive à la cheville de la mienne Callie. Tu devrais te trouver un gentil garçon qui saura prendre soin de toi comme tu le mérite tu ne crois pas ? »

Autant dire que chaque mot lui arrachait les lèvres, mais il n'avait pas vraiment le choix que de les prononcer. C'était sans doute injuste pour lui et pour elle, quelque chose que d'autre appelle Noble Idiotie et qui ne lui ressemblait pas vraiment. Le discours du tu seras plus heureuse avec un autre était facile a dire. A vivre ? Sans doute vachement moins. Mais après quoi ? Il pouvait lui offrir une liaison mais ce n'était pas ce qu'elle voulait de lui. Du moins pas complètement. Elle ne saurait se contenter de cela et lui, il n'avait pas vraiment envie de ne savoir qu'offrir ça. C'était délicat et composer ainsi n'était pas dans son habitude mais lui laissait elle le choix ? D'un autre coté, ne risquait il pas de le regretter plus tard ? Entre regret et remord ? Quel était le pire des scénarios ? Il n'en savait rien. Les relations qu'il avait pu avoir avec les autres femmes n'avaient aucune commune mesure avec celle qui le liait à Callie. Dire que le militaire qui savait généralement prendre la bonne décision au bon moment n'était pas à l'aise et ne savait quoi faire...Mais le lui avouer revenait à admettre ce contre quoi il se battait constamment.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who see spirits
avatar
Caleigh Laveaux
❝ I'm a team Warrior who see spirits ❞
Messages : 66 Points : 1864 Date d'inscription : 23/11/2016 Age : 32
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 13 Avr - 16:18.
Conor avait sans doute une volonté d'acier, je devais le lui reconnaître, même si, dans ce cas précis, j'avais envie de l'étrangler d'être aussi buté. Au moins, je pouvais lire le désire dans ses yeux. Je ne le laissais pas indifférent du tout. Je me demandais ce qui était le pire d'ailleurs... Savoir que justement, il avait envie de moi mais résistait pour des principes stupides ? Ou bien penser que je ne lui faisais ni chaud ni froid ? Bah, dans les deux cas, je n'aurais pas renoncé, mais si je ne lui avais pas plu du tout, peut-être que j'aurais fini par abandonner. Difficile de faire naître le désir si votre physique ne plaît pas, non ? Oh bien sûr, il existait toutes sortes de sorts et potions pour provoquer ce désir mais... Ce n'était pas exactement la même chose. J'étais parfois tentée de fabriquer une petite décoction de mon cru et de la glisser dans une des boisons de Connor, mais, même si cela rendrait son désir pour moi incontrôlable, on en reviendrait au même point : une fois les effets dissipés, monsieur reprendrait ses distances. Et je ne pouvais pas le droguer constamment. Sans compter qu'il m'en voudrait à mort si jamais il s'en apercevait. En fait, c'était son cerveau qu'il me faudrait surtout endormir. Le reste marchait très bien.

Comme je détestais le voir jouer les imbéciles avec moi, je n'y allai pas par quatre chemins en lui disant ce que je voulais de lui. Au moins c'était clair. Et donc, je savais qu'il avait envie de moi. Mais cela ne suffisait pas pour que nous puissions former une sorte de couple. Il se contrôlait admirablement bien, alors qu'il prenait un air nonchalant malgré le feu de son regard et me dévisageait. Allons bon, qu'est-ce qu'il allait me sortir comme ânerie cette fois ? Ah ben gagné... Et je ne suis pas ce qu'il te faut et tu mérites mieux que ça, et je vais t'infliger mes tourments... bla bla bla. Que des conneries et des excuses.

« Mais ce n'est pas possible d'être aussi buté ! Mais merde Connor, regarde autour de nous ! Personne n'a rien à offrir à personne, sinon un peu de tendresse et de la protection. Je n'attends pas une déclaration de mariage et une ribambelle d'enfants non plus ! Ce serait n'importe quoi au vu des derniers événements ! Il est où le mal de s'accorder un peu de bon temps ensemble hein ? On est déjà une sorte de couple, sauf qu'on ne baise pas. »

C'était dit de façon très crûe, mais c'était la vérité. Nous étions tout le temps fourrés ensemble, on vivait ensemble, il veillait sur moi, il détestait l'idée que je puisse avoir un petit ami et j'aurais arraché les yeux de la nana qui aurait osé le draguer. Il ne fallait pas se leurrer, il se mettait ses propres barrières et nous nous retrouvions dans une situation intenable.

« Et moi, j'en ai marre, tu vois. J'ai besoin de baiser, cette frustration est en train de me rendre dingue. Et je n'ai pas envie de satisfaire ce besoin avec n'importe qui ! C'est avec toi. Alors on fait quoi ? Tu vas oser me dire que tu n'en auras rien à faire si je sors avec un mec ? »

Est-ce qu'il osera me mentir à ce point ? Il était en train de me jeter dans les bras d'un autre là... Mais supporterait-il vraiment que je trouve ce que je cherchais avec un autre que lui ? Il n'était pas pire que les autres mecs qui foulaient cette terre. Il était même mieux que beaucoup.

« Je n'ai pas envie d'un gentil garçon. Mince, mais comment tu me vois au juste ? Qu'est-ce qui serait bon pour moi à ton avis d'expert ? Parce que là, franchement, je ne comprends pas... Je ne vois pas ce que tu as de si terrible qu'envisager une relation avec moi soit si horrible... Et en toute honnêteté, je ne veux pas te voir avec une autre femme, moi. »

Voilà. J'étais jalouse et possessive et moi, je ne le laisserais pas partir si facilement. Oui j'étais butée, sans doute même capricieuse, mais je savais exactement ce que je voulais et ce qu'il me fallait, si lui, il refusait de le voir.


I put a spell on you...

    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 8 Mai - 12:04.

Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Il y avait des moments où l'envie d'étrangler Callie dépassait son désir d'elle. Et c'était un de ces moments là alors qu'il l'écoutait déblatérer à qui mieux mieux sur ce qu'elle voulait. Non mais...Une flamme glacée remplaça l'ardeur dans les yeux du militaire alors qu'un muscle crispé frémissait sur sa mâchoire tant il serrait les dents. Mais à vrai dire, qu'est ce qui le dérangeait tant que ça ? Le fait qu'elle ai raison ou le fait qu'elle lui demandait tout simplement qu'ils baisent de temps en temps ? Comme si ils étaient un plan cul mutuel ?

« Tu t'entends parler là ? »

gronda-t-il entre ses dents. Mais oui, baisons de temps en temps tiens ! Pas d'attachement, pas de problème paraît ! Sauf que voilà, ils vivaient ensemble, avait grandit ensemble, elle croyait quoi franchement ? Si ce n'était qu'une question de sexe, il aurait vachement moins de scrupules. Un plan cul ne voudrait rien savoir de ce qu'il avait vécu, un plan cul lui casserait pas les couilles à vouloir tout connaître de lui et un plan cul se prendrait pas pour mère Térésa à songer pouvoir le sauver de ses cauchemars ! Et il était furieux qu'elle ose lui proposer de n'être qu'une nana bonne à baiser de temps en temps. Il se leva d'un coup, attrapa la jeune femme par la nuque et la coinça entre lui et la table, plongeant son regard bleu dans celui bien plus sombre qui lui faisait face :

« C'est baiser qui t'intéresse ? C'est tout ce que tu cherche Callie ? Parce que si c'est que ça, je peux te sauter de temps en temps hein, après tout un plan cul semble parfaitement te convenir...Seulement, je suis pas sûr que tu comprenne exactement ce que ça veut dire. »

Et il était sûr que cela ne lui suffirait pas, Connor pouvait être très cruel ou très froid, voir totalement indifférent si l'envie lui prenait. Il était très doué pour cacher ses sentiments ou ses pensées. Il y avait de l'ironie dans le fait que Callie soit bien l'une des rares capable de le faire sortir de ses gonds aussi facilement que ça. Un sourire ironique se peignit sur son visage :

« Faut savoir ce que tu veux, Callie, une relation ou juste te faire baiser, y a une grosse différence au cas où tu le saurais pas. »

Finalement, il desserra l'étreinte de ses doigts avec un soupir las pour poser ses mains à plat sur la table, de chaque coté de la jeune femme.

« Qu'est ce qui te fait croire que je suis ce qu'il te faut hein ? » 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who see spirits
avatar
Caleigh Laveaux
❝ I'm a team Warrior who see spirits ❞
Messages : 66 Points : 1864 Date d'inscription : 23/11/2016 Age : 32
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 25 Mai - 18:14.
Je perdais patience. Et Connor aussi, même si, chez lui, c'était plus discret. Il m'agaçait vraiment avec ses principes à la con, ses questions existentielles et ses scrupules à deux balles. Ce n'était quand même pas difficile de se lancer dans une relation avec moi bon sang ! Je n'étais pas horrible à regarder, on se connaissait, on s'appréciait. Moi, j'étais amoureuse de lui, depuis bien longtemps. Et lui, s'il ne m'aimait pas, me désirait. Et au lit, c'était le festival pyrotechnique quoi. Même alors qu'il était saoul. Alors je n'imaginais même pas quand il était sobre, en pleine possession de ses moyens... je voulais tant qu'il m'embrasse encore, qu'il me caresse avec envie et me fasse l'amour avec passion. Qu'il reconnaisse ce qui existait entre nous. Parce qu'il y avait quelque chose, ce n'était pas le fruit de mon imagination ça. Et je ne lui demandais pas non plus de me promettre le mariage ! Mais il n'y avait plus rien dans cette ville, alors on pouvait au moins profiter de la vie non ?

Pourtant, je me raidis quand il me reprit sèchement en me demandant si je m'entendais parler, d'une voix qui ne présageait rien de bon sur ses sentiments. Ah et bien, monsieur était colère. Parfait, nous étions deux comme ça ! Sauf que j'eus un peu peur quand il s'approcha brutalement, me saisissant la nuque d'une poigne d'airain, me coupant toute solution de repli et me forçant à le regarder. Mais la panique reflua tout aussi vite, alors que je crispais les doigts sur le rebord de la table et que je lui jetait un regard noir, en pinçant les lèvres, prête à en découdre. Connor était un homme sombre et tourmenté, mais il était bien une chose dont j'étais certaine : jamais il ne me ferait le moindre mal. J'en étais même sans doute davantage convaincue que lui...

Je demeurais muette alors qu'il répliquait, me mettant face à mes propres contradictions. Il n'avait pas tort du le fond. Ce n'était pas d'un plan cul dont j'avais besoin, sinon, je serais déjà allée voir ailleurs. C'était lui que je voulais. Sauf que je n'avais aucune idée de la façon de l'amener à me considérer comme digne de son intérêt. Il n'était pas prêt pour un engagement... Alors présenter ça comme quelques parties de jambes en l'air me semblait une meilleure idée, le dédouanant ainsi de toute responsabilité. Sauf que ben... Raté en fait. Cela ne fonctionnait pas non plus et ne faisait que l'énerver.

« Tu es doué pour éviter ce que tu veux, Connor. Tu n'as pas répondu à ma question : cela ne te ferait rien de me voir avec un autre homme que toi ? »

Je revins à la charge, parce qu'il avait beau la jouer homme de Cro-Magnon, mode je t'impressionne femelle, cela ne fonctionnait pas avec moi. Il n'éviterait pas toujours les sujets qui le gênaient. En l'occurrence, c'était un sujet sensible. Mais il ne noierait pas le poisson si facilement. Pour qui me prenait-il ? Et pourquoi pensait-il donc à ce point qu'il n'était pas un mec fait pour moi ?

« Je te veux toi ! Mais je ne sais plus comment faire pour que cela rentre dans ta cervelle de moineau ! Si je te parle sexe, cela ne va pas, si je te parle relation, cela ne te va pas non plus. Je ne sais pas ce que j'attends de toi. Je sais qu'on ne sera sans doute pas un couple normal, mais allô, regarde autour de nous ! Où est-ce que tu vois quelque chose de normal ici hein ? Alors arrête de te mettre martel en tête, de trop réfléchir. Il n'y a pas à se poser de questions, à imaginer un réel avenir. On ne sait pas de quoi demain sera fait, alors profitons juste... »

Je me radoucis soudainement, avant de poser ma main sur la sienne, remontant le long de son bras. Finalement, je me levai et vins me blottir contre lui, rassurée par sa carrure imposante.

« Et qu'est-ce qui te fait croire que tu ne l'es pas ? On ne choisit pas, c'est comme ça. Je sais que j'ai besoin de toi pour être bien, pour traverser ces épreuves, pour tenir le coup... Que je ne vois personne d'autre à mes côtés. Même avant... avant tout ça. Tu peux croire à un crush d'adolescente, mais ce n'est pas le cas. C'est la femme qui te désire Connor. Qui t'aime même, quitte à ce que cela te fasse fuir, autant être franche. Alors arrête de me repousser... Arrête de me nier... »


I put a spell on you...

    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 18 Juin - 10:49.

Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Un muscle sauta sur sa joue. Bon sang ! Callie ne lâchait absolument rien ! La voir avec un autre homme ? Foutue question. Il verrait rouge et il le savait déjà, serrant les dents il la considéra longuement.

« Pas assez doué apparemment. »

Elle voulait quoi ? L'entendre dire qu'il risquait très fortement de refaire le nez du moindre mec qu'elle lui présenterait ? Si il ne passait pas par la fenêtre évidemment, c'était à voir. Mais le lui dire serait avouer ce qu'il ne voulait pas avouer. Parce que si il le disait, elle ne le lâcherait plus du tout. Remarquons qu'elle ne le laissait pas tranquille sans non plus. Néanmoins, elle avait vraiment le chic pour le faire sortir de ses gonds et ça ne loupa pas alors qu'elle débitait tout un tas de conneries qui, malheureusement, l'attirait bien plus qu'il ne le voulait.

Évidemment, elle avait réponse à tout. Pour elle ça paraissait si simple et, à l'entendre, ça l'était c'est vrai. Mais il traînait beaucoup trop de casseroles derrière lui, elle s'en doutait mais pensait pouvoir l'en soulager. Il ne savait pas si il devait en rire ou en pleurer. Finalement, il soupira. Il ne savait franchement pas si c'était l'idée du siècle, ni même si quelque chose de bon en sortirait. D'ailleurs, il était presque persuadé que ce ne serait pas le cas.

Il frémit légèrement lorsque la paume de la jeune femme remonta le long de son bras et qu'elle fini par se lover contre lui dans un soupir. Merde. Si encore elle attaquait de front, il pouvait se défendre sans trop de difficulté, là ? C'était même plus possible alors qu'il avait brutalement conscience de ses formes plaquées contre lui. Un long frisson remonta le long de sa colonne vertébrale. L'aimer ? Lui ? Il avait envie de lui répondre que ce n'était là qu'un caprice de gamine, comme elle savait si bien en faire lorsqu'elle n'avait pas ce qu'elle voulait. Mais elle avait anticipé sa réplique déjà toute formatée. Finalement, il esquissa un sourire amusé :

« T'es vraiment têtue Callie. »

En même temps, il n'avait rien à lui envier. Ce n'était pas une bonne idée, de lui donner de l'espoir alors qu'il ne savait même pas si il serait capable de lui apporter ce qu'elle voulait. Elle n'était pas naïve mais sans doute sous estimait elle ce qu'il avait pu vivre ou même faire. Elle avait raison, il ne la laisserait pas pour autant vivre avec quelqu'un d'autre, c'était contradictoire mais il se connaissait assez pour le deviner. Finalement, ses paumes remontèrent sur les joues de la jeune femme, attirant ses lèvres vers les siennes.

« Très bien, on verra ce qu'il en sort... »

murmura-t-il contre celles ci avant de s'en emparer dans un soupir. 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who see spirits
avatar
Caleigh Laveaux
❝ I'm a team Warrior who see spirits ❞
Messages : 66 Points : 1864 Date d'inscription : 23/11/2016 Age : 32
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 13 Juil - 20:31.
Il ne répondait pas. Cette bougre d'âne de tête de mule ne répondait pas. Oh, il suffisait de le regarder pour comprendre qu'il serait vert de rage si je décidais de sortir avec un autre mec hein. Je le connaissais suffisamment pour savoir lire ces petits signes qu'il trahissait parfois. Comme ce petit muscle sur sa joue par exemple. Il avait envie de m'étrangler en fait. Mais tant pis. Jamais je n'avais eu peur de Connor et jamais je n'aurai peur de lui. Il pouvait faire filer doux des types plus endurcis et baraqués que moi sans soucis, mais je n'étais pas un soldat, ni une recrue et malgré sa carrure imposante, il ne m'impressionnait pas.

« Je suis opiniâtre. Dessers les dents Connor, tu vas te les briser. »

Une façon pas forcément subtile de lui dire de se détendre un peu. Mais je le regardais durement malgré tout, parce que j'étais toujours dans l'attente et qu'il n'y mettait pas un terme. J'avais envie de le frapper. Vraiment. Sauf que je risquais un peu de me faire mal quand même. Alors puisque je ne pouvais rien contre lui, physiquement, et bien, je ne me gênais pas pour y aller verbalement. Et pour lui exposer mon point de vue et tout ce qui me passait par la tête ou peu s'en faut. Et puis, je changeai d'angle d'attaque, me faisant plus câline. C'était fourbe. Et j'avais également besoin de me blottir contre son grand corps musclé. Quoiqu'il arrive, je savais qu'il serait toujours là pour me protéger. Même si je voulais que ce soit comme sa maîtresse et non son adorable et turbulente petite sœur. Il me semblait avoir assez d'atouts féminins pour qu'il ne puisse plus me considérer ainsi quand même.

« Bien sûr. Il faut l'être pour vivre avec toi. »

Je retins de jubiler. J'avais gagné. Je n'avais pas besoin d'attendre la suite pour le savoir. A sa façon de sourire, à sa réplique, je savais qu'il cédait, que j'avais réussi à le convaincre. Que ce soit par usure, bourrage de crâne, ou simplement parce que je ne faisais qu'enfoncer un bélier dans un mur déjà bien fragile. Au fond, Connor voulait tout autant que moi que cela fonctionne entre nous, j'en était persuadée. Mais il s'accrochait à des principes pour le moins stupides que je ne comprenais pas. Je ne voyais pas en quoi il n'était pas quelqu'un fait pour moi. Je ne comprenais pas ce que cela signifiait et ce qu'il sous entendait par là. Il avait des traumatismes à cause de la guerre ? La belle affaire... Cela ne faisait pas de lui un mec violent ou incapable d'aimer. Et même s'il était violent, tant qu'il ne l'était pas avec moi, cela m'allait. Il était écorché vif derrière ses airs de grand costaud inébranlable. J'étais disposée à accueillir ses faiblesses. S'il m'y autorisait. Rien n'était moins sûr. Monsieur était un peu macho que les bords quand même.

Et je fondis totalement quand il s'empara de mon visage et m'embrassa tout simplement en me disant qu'on verrait bien où cela mènerait. Je dus sourire contre ses lèvres alors qu'il soupirait, s'abandonnant enfin à moi. Je nouai mes mains derrière sa nuque puissante, l'attirant davantage à moi et l'embrassant avec passion et envie.

« Exactement, on verra. Profitons du moment présent Connor, personne ne sait de quoi demain sera fait. »

C'était très philosophique et pas très optimiste dit comme ça. Je conservais pourtant l'espoir au plus profond de mon cœur. Que malgré tout ce foutoir, on puisse être un peu heureux.

« Tu m'auras donné du fil à retordre... »

Je lui souris, radieuse, avant de me rappeler que tout était parti d'insectes dégoutants à manger. Pourvu qu'il l'ai oublié. Je préférais encore entendre mon ventre gargouiller que de le remplir avec... ça.


I put a spell on you...

    by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
I'm a team Warrior who wants a fight
avatar
Connor B. Mason
❝ I'm a team Warrior who wants a fight ❞
Messages : 23 Points : 1400 Date d'inscription : 01/12/2016 Localisation : Dans la mouise
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Relations:
Song of the day:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 2 Aoû - 15:16.

Connor & Caleigh

Si je te le dis !


Il s'était fait avoir comme un bleu. Ca il pouvait le reconnaître alors que les yeux de Callie scintillaient de triomphe. Il ne savait pas si il avait eu raison de lui céder, mais il en avait clairement eu envie. Elle avait su grignoter ses défenses avec minutie et patience, toute impétueuse soit elle, il ne pouvait pas lui retirer cela. Elle avait mit le paquet, jusqu'à sortir les pires inepties pour le faire craquer, sans succès. Ce qui avait fonctionné c'était l'attaque en traître qu'elle lui avait fait. Se nicher contre lui, c'était plus qu'il ne pouvait en supporter. La repousser maintenant lui semblait illogique. Alors oui, il lui cède, retrouvant dans un soupir le goût de ses lèvres qu'il n'avait jamais réellement pu oublier. Son parfum le hantait assez régulièrement au milieu de la nuit pour qu'il s'en rende compte et l'accepte.

« Je ne suis pas un garçon facile que veux tu.... »

Plaisanta-t-il en ne pouvant s'empêcher d'effleurer le creux des reins de la jeune femme. Elle était parfaite contre lui. Il était grand et massif, elle était plus fluette, plus souple et se moulait a la perfection contre lui. Il se sentait bien, étrangement, comme si ce contre quoi il luttait avait fini par être vaincu. Peut être même était ce le cas en y réfléchissant bien, mais la défaite n'avait pas un goût amer, loin de là, elle avait la saveur des lèvres de Callie. Sans qu'elle ne le voit, il chipa une sauterelle grillée dans le saladier et un sourire amusé recourba ses lèvres alors qu'il profitait de lui mordiller la bouche pour la lui glisser entre les lèvres.

« Non je n'ai pas oublié et tu as promis. »

Susurra-t-il en voyant un air dégoûté se peindre sur le visage de la jeune femme. Libéré de ses chaînes, il glissa une main mutine sur sa cuisse, il se découvrait étrangement joueur mais quitte a lui céder, autant le faire à fond non ? C'était ce qu'elle lui demandait ou plutôt ce qu'elle avait exigé. Ses doigts effleurèrent l'intérieur de la cuisse de la belle.

« Tu verras ce n'est pas si terrible que cela n'y parait... »

Finalement, il trouvait quelque chose de terriblement excitant à prendre l'avantage. Enfin en même temps, il n'était pas sûr de le tenir longtemps, Callie pouvait être redoutable et il était bien placé pour le savoir. Amusé, il renchérit :

« Fais aaah. » 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Si je te le dis ! | Caleigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Caleigh-Ann Fitzgerald | Imogen Poots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Of Hell :: New Orleans :: East Quarter :: Camps-